Main Menu

BIBLE DE ZURICH REMISE À WITTENBERG, LA CITÉ DE MARTIN LUTHER

Shares

Pendant l’exposition mondiale de la Réforme à Wittenberg, le Nouveau Testament de la Bible de Zurich a été imprimé sur une reproduction de la version historique de la presse de Gutenberg, dans le pavillon suisse. Cette pièce unique a été remise le 9 septembre 2017 à la ville allemande de Wittenberg, la cité de Luther, et à la maison de Luther.

La présence suisse à Wittenberg, intitulée « Prophezey », a visé à faire mieux connaître les spécificités de la Réforme suisse aux visiteurs, rapporte la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS), dans un communiqué. Mgr Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg (LGF) avait participé à l’inauguration du pavillon.

L’impression du Nouveau Testament de la Bible de Zurich était au cœur de l’événement. Trois exemplaires décorés de 21 illustrations de Hans Holbein le Jeune ont été fabriqués à la main en papier artisanal et reliés en seulement 96 jours, comme au temps de la Réforme. C’est en 1531, à Zurich — trois ans avant Martin Luther — que l’imprimeur Froschauer a imprimé la première Bible intégrale. Depuis, cette dernière est devenue texte de référence dans la tradition réformée germanophone.

Un rôle prépondérant dans la Réforme

Selon Michel Müller, président du Conseil de l’Église réformée de Zurich, « la Bible de Zurich a joué un rôle prépondérant dans l’expansion de la Réforme. Grâce aux traductions, l’éducation de la société est allée de pair avec sa réforme. Cela correspondait à la vision humaniste des réformateurs zurichois. Cet esprit a sans aucun doute été notre produit d’exportation le plus durable à travers les siècles. Nous sommes heureux de pouvoir remettre cette Bible de Zurich imprimée ici à Wittenberg, ville de Luther. C’est très emblématique ».

Au mois de septembre, dans le château de Wittenberg, Peter Schmid, vice-président du Conseil de la FEPS, a remis à la ville de Wittenberg et à la maison de Luther l’une des trois reproductions de l’original.

Le pavillon suisse « Prophezey », à l’exposition de la Réforme, s’est inspiré du forum de traduction du même nom mis en place à Zurich par Zwingli entre 1524 et 1530. La présence à Wittenberg est assurée par la FEPS, la Conférence des évêques suisses (CES), la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (RKZ), ainsi que par les Églises réformées des cantons de Zurich et de Saint-Gall. (source : cath.ch/com/rz)

LA CHINE A PUBLIE DE NOUVELLES RÈGLES ENCADRANT LA LIBERTÉ RELIGIEUSE
LA BIBLIOTHÈQUE DE L’UNIVERSITÉ ADVENTISTE DE FRIEDENSAU A UNE PRÉSENCE MONDIALE

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top