Main Menu

Baptême demandé par téléphone ! Le parcours d’Olivier…

Shares

« Que faut-il faire pour être baptisé ? » demanda un jour Olivier au pasteur de l’église Adventiste de Lausanne, par téléphone, directement lors de leur premier contact. Cette question ressemble curieusement à la question du jeune homme riche à Jésus dans livre de Marc au chapitre 10 : « que faut-il que je fasse pour être sauvé ? ». L’histoire d’Olivier a bien failli se terminer comme celle du jeune homme riche, mais heureusement il n’en n’a pas été ainsi.

Olivier est Suisse, fils d’un papa Suisse et d’une maman guadeloupéenne. Il a reçu une éducation protestante. Influencé à la fois par une partie de sa famille qui est “Témoins de Jéhovah” et une autre partie qui est adventiste, il a reconnu que son cœur était davantage attiré par l’adventisme et ses valeurs. C’est pour cette raison qu’il contacta le pasteur de Lausanne afin d’en savoir plus sur le baptême adventiste.

Ce n’est pas tous les jours que les pasteurs reçoivent des appels comme cela. Surpris, Patrick lui répond honnêtement que pour bien savoir dans quoi il souhaite s’engager, il lui faudrait entreprendre des études bibliques. Suite à cet échange, silence radio ! Pas de ses nouvelles durant plusieurs semaines. Puis un jour, il recontacte le pasteur pour l’informer de sa décision de suivre des études bibliques, mais dans une cadence soutenue. Durant environ un an, à fréquence de deux études en moyenne par semaine, ils étudient la bible ensemble.

Au bout de ce parcours, une belle cérémonie de baptême eut lieu le sabbat 26 mai. Ce fut une matinée particulière pour l’église de Lausanne, puisqu’en plus de la cérémonie de Baptême d’Olivier, une belle sainte cène a été organisé et à laquelle a pu participer le nouveau baptisé. L’église était remplie, ce fut un moment très solennel et profond.

Olivier est de nature assez timide, c’est pourquoi c’est le pasteur qui lu devant l’assemblée le témoignage qu’Olivier avait écrit au préalable. Ce fut un moment très émouvant. Point particulier pour Olivier, sa mère qui n’est pas adventiste, fit le déplacement pour être présente et ainsi accompagner son fils dans sa décision.

Dans l’église adventiste, il est coutume de préparer les futurs baptisés (néophytes) avant de recevoir le baptême. Le pasteur ou tout autre membre d’église apte à enseigner, se chargent d’accompagner le futur baptisé par une série d’études biblique sur le baptême et sur les grands principes fondamentaux de la croyance adventiste. Ces études peuvent se faire en groupe ou individuellement. Leur durée varie en fonction de la compréhension et de la pleine adhésion de l’intéressé.

Le pasteur Patrick, en répondant favorablement à la demande d’Olivier, n’a rien fait d’autre que de mettre en pratique ce que Jésus a commandé à ses disciples : « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. » Matthieu 28 : 19.

Nous souhaitons à Olivier une belle nouvelle vie en Jésus !

Amélie Trébeau et Rickson Nobre d’après les propos de Patrick Maeder pour Adventiste Magazine.

Massacre de chrétiens dans l'Etat du Plateau au Nigeria
Le sourire de Pauline

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top