Une victime du séisme à Tonala dans l’état du Chiapas montre sa maison endommagée par le tremblement de terre de magnitude 8,2 qui a frappé la région côtière du sud du Mexique tard le 7 septembre 2017.

Quelques 7000 membres d’église ont été touchés par le séisme qui a causé la mort de dizaines de personnes parmi lesquelles quatre membres d’église dans la région.

Les Adventistes du Septième Jour au Mexique sont encore sous le choc après la destruction massive causée par un tremblement de terre de magnitude 8,2, qui a frappé la côte sud du Mexique tard le 7 septembre, tuant des dizaines de personnes, rasant des maisons et des bâtiments et laissant des milliers de personnes sans abri.

Ce tremblement de terre est décrit comme le séisme le plus fort qui ait frappé le Mexique depuis un siècle. L’épicentre se situait près des états du Chiapas et de Oaxaca, mais les effets ont été ressentis jusque dans la ville de Mexico.

Les principaux dirigeants de l’église dans les régions touchées ont indiqué que quatre membres ont perdu la vie et que beaucoup d’autres ont été hospitalisés.

Région de Chiapas

« C’est un véritable choc que de voir autant de destruction tout autour de nous, », a déclaré pasteur Ignacio Navarro, président de l’Eglise Adventiste au Chiapas, lors d’une conversation téléphonique. « Il y a tellement de personnes sans abri et dans le besoin. »

Parmi les nombreuses personnes qui sont dans le besoin il y a quelques 7 000 membres d’église dans l’état du Chiapas, dont les maisons ont été détruites ou gravement endommagées par le tremblement de terre, a déclaré pasteur Navarro.

Des membres de la famille pleurent près du cercueil d’Alejandro Arreola Pineda – un des deux membres d’église qui ont péri lors du séisme la semaine dernière. Le service funèbre a eu lieu à l’église Adventiste de Huizachal 2 à Huichazal dans l’état du Chiapas le 9 septembre 2017. Image d’Ignacio Navarro.

Pasteur Navarro a commencé à visiter les communautés affectées à Paredón, Tonala, Pijijiapan et d’autres endroits, dès le lever du jour le 8 septembre. Après quatre jours de voyage sur plus de 2 500 kilomètres, pasteur Navarro est encore ému par tout ce qu’il a vu.

Il a consolé les membres de la famille d’Alejandro Arreola Pineda, l’un des deux membres d’église au Chiapas, qui est décédé des suites de ses blessures. Alors qu’il dirigeait le service funèbre à l’église Adventiste de Huizachal 2, à Huizachal, le sabbat 9 septembre, pasteur Navarro a parlé de la fidélité d’Arreola Pineda. « Alejandro Arreola a été réveillé par le séisme et s’est agenouillé pour prier ; il a été frappé par un mur et ne s’est jamais réveillé après avoir été conduit à l’hôpital, » a dit pasteur Navarro. « Nous savons qu’il avait confiance dans le Seigneur. »

Cette foi et cette confiance dans le Seigneur est ce qu’il était touchant de voir, a dit pasteur Navarro. « C’est extraordinaire de voir la force de nos membres d’église qui s’accrochent à leur foi en Dieu même après avoir perdu leurs maisons, » a-t-il déclaré.

Ruperto Enriquez, un membre de l’église à Tonala, au Chiapas, se trouve devant sa maison détruite. Image de Daniel Guzman/Union Mexicaine du Chiapas

L’église fournit de l’eau, de la nourriture, des couvertures et des vêtements aux familles de l’église et à leurs voisins touchés par la catastrophe, a dit pasteur Navarro. Les administrateurs de l’église, les directeurs de département et les pasteurs des fédérations et missions du Chiapas examineront de près quels sont leurs besoins immédiats et leur offriront une force spirituelle. Pasteur Ignacio Navarro a également indiqué que le plan était de fournir des feuilles de tôles aux membres qui ont besoin de réparer leur toiture, ainsi que du ciment pour reconstruire les murs.

Il y a 50 églises qui ont été détruites et qui sont actuellement fermées parce que les conditions de sécurité ne sont pas assurées, d’après ce qu’indique pasteur Navarro. « Nos membres continueront d’adorer dans leurs petits groupes jusqu’à ce que ces églises puissent être reconstruites ou réparées, » a déclaré Ignacio Navarro.

L’Ecole Adventiste 5 de Mayo à Tuxtla Gutiérrez a subi des dégâts importants au niveau de la structure du troisième étage et restera fermée jusqu’à ce que les 450 élèves du primaire et du secondaire puissent retourner dans l’établissement scolaire en toute sécurité.

Pasteur Navarro a invité les membres d’église à ne pas perdre espoir pendant les moments difficiles et à se préparer à des temps encore plus difficiles avant que Jésus ne revienne.

« Nos églises à travers le Chiapas collectent des denrées alimentaires ainsi que des vêtements pour les remettre aux familles affectées dans les zones les plus durement touchées dans notre territoire ainsi qu’à nos voisins touchés par le tremblement de terre dans l’état de Oaxaca, » a déclaré pasteur Navarro.

Région Mexicaine Inter-Océanique

ADRA Mexique et les dirigeants locaux constatent les dégâts à Ixtaltepec à Oaxaca. Image d’ADRA Mexique.

« Nous sommes attristés par la mort de deux de nos membres à Oaxaca, » a déclaré pasteur Moisés Reyna, président de l’Eglise Adventiste de l’Union Mexicaine Inter-Océanique. Beaucoup de membres se remettent encore de leurs blessures dans les hôpitaux, a-t-il ajouté.

Pasteur Reyna a indiqué qu’il y a 127 familles de l’église dont les maisons ont été détruites ou partiellement endommagées. « Beaucoup d’entre eux dorment en plein air et d’autres sont hébergés dans des abris, » a dit Moisés Reyna.

L’église a débloqué des fonds d’urgence afin de mettre sur pied quatre stations dans les communautés affectées pour servir des repas chauds tous les jours aux membres d’église et à leurs voisins, a dit pasteur Reyna. Les églises Adventistes récoltent des articles afin de distribuer des paniers de denrées alimentaires pour venir en aide aux membres d’église et les habitants des quartiers avoisinants, a-t-il expliqué.

« Nous faisons tout ce que nous pouvons pour les aider pendant ce moment de grand besoin, » a déclaré pasteur Reyna. « Nous voulons qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls, que Dieu est avec eux et que la famille de leur église au Mexique et dans le monde entier se soucie de chacun d’eux. »

Pasteur Reyna a indiqué que l’église Adventiste Centrale de Sanatepec était détruite et que 14 autres églises avaient subi des dégâts. De plus, les dirigeants sont en train de décider où relocaliser les 260 étudiants de l’Ecole Adventiste Benito Juarez, une école primaire et secondaire qui se trouve à Asuncion Ixtaltepec, à Oaxaca, et qui a été complètement détruite par le tremblement de terre. « L’école devra être démolie avant que nous ne puissions la reconstruire. »

l’Aide d’ADRA Mexique

Les membres d’église bénévoles d’ADRA trient des denrées alimentaires afin de distribuer des paniers de nourriture à Oaxaca cette semaine. Image d’ADRA Mexique.

L’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA) au Mexique travaille avec des entités au niveau local, au niveau de l’état et au niveau fédéral pour la distribution de provisions à 4 250 foyers dans les zones les plus touchées du Chiapas et de Oaxaca, a déclaré César Hernández, d’ADRA Mexique.

« Nos bénévoles emballent des paniers de denrées alimentaires qui seront distribués dans les municipalités de Tonala, Arriaga et Cintalapa au Chiapas, et Juchitan et Ixtaltepec à Oaxaca, » a ajouté César Hernández.

« Des familles comme les Perez Mendoza à Ixtaltepec, à Oaxaca, qui pendant deux minutes ont assisté à la destruction de leur maison par le tremblement de terre, recevront une réserve de farine de maïs, de riz, de pâtes, d’avoine, de sauce tomate, de haricots, de lentilles, de sucre, d’huile de cuisson et de sel pour sept jours, » a dit César Hérnandez.

David Poloche, directeur d’ADRA Inter-Amérique, supervise les plans pour venir en aide aux personnes touchées par le tremblement de terre. « Conscient de notre responsabilité en tant qu’église, ADRA a pris des mesures immédiates pour aider chacune des communautés touchées qui se trouve dans le besoin. »

Grâce aux fonds d’ADRA International, d’ADRA Inter-Amérique et d’ADRA Mexique, plus de 20000 personnes au Chiapas et à Oaxaca obtiendront de l’aide au cours des prochaines semaines, a ajouté David Poloche.

l’Ouest du Guatemala

Une maison détruite à San Marcos dans l’Ouest du Guatemala après que le séisme ait frappé la région. Image de l’Union du Guatemala

Dans l’Ouest du Guatemala, les communautés de San Marcos, qui sont proches de la côte sud du Mexique, ont également ressenti les effets du tremblement de terre. Plus de 20000 personnes ont été touchées sur place, selon les responsables du gouvernement.

Huit églises ont été endommagées et plus de 114 maisons de membres d’église ont été détruites ou endommagées, selon les indications de pasteur Gustavo Menéndez, directeur de la communication pour l’Eglise Adventiste au Guatemala.

« Les bureaux des fédérations et missions ont uni leurs efforts afin de fournir des paniers de denrées alimentaires aux familles touchées, et le ministère auprès des enfants collecte également des couvertures pour les jeunes et leurs familles, » a déclaré Gustavo Menéndez.

ADRA Guatemala envisage de distribuer des paniers de denrées alimentaires, des vêtements et des couvertures aux communautés touchées à San Marcos d’ici la fin de la semaine.

Si vous souhaitez aider les victimes du séisme du 7 septembre, vous pouvez contacter le bureau d’ADRA Inter-Amérique ICI

Tuxtla Gutiérrez – Libna Stevens/DIA

Image de Daniel Guzman/Union Mexicaine du Chiapas
Traduction: Patrick Luciathe

MA NOUVELLE FERRARI
FILM + PIZZA, UN LANGAGE INTERNATIONAL !