Main Menu

« A-Dieu et Bonne année ! » par David Jennah

Shares

Ce matin encore, le soleil pas encore levé, dans le silence du monde, quelqu’un frappe à la fenêtre de mon cœur fragile. C’est le souffle de Dieu qui interpelle et invite doucement à la prière…

Je constate avec un petit pincement que c’est mon dernier « mot du président ». Tout un chemin parcouru avec vous pendant ces dernières années. Je vous remercie pour tout ce que vous m’avez appris, car l’église adventiste en Suisse a été une véritable matrice pour moi. Une gestation faite de rencontres enrichissantes, d’expériences parfois douloureuses, mais qui à la fin m’ont permis de me réaliser.

L’apôtre Jean nous rapporte ces paroles du Christ qui résonnent encore et encore à nos cœurs : « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres…» Jean 8:32

Ce Dieu qui marche à côté de nous permet à chacun de regarder en face son passé et ses blessures. Cette « réalisation de soi » débouche sur la confiance, l’estime personnelle, entraînant l’individu à ne plus être morcelé, divisé et vivant dans le regard des autres. La liberté en Christ autorise ce lâcher-prise ! Les hommes sont libres de choisir entre le bien et le mal, de suivre ou de s’écarter du chemin proposé par Dieu.

L’église est toujours agitée, soit par la pensée que cette liberté est le salut en Jésus seul ou que l’homme ne peut être sauvé par ses actions. Faut-il se punir pour se changer ? Penser que force et sévérité envers soi suffisent pour changer est une vision inefficace ? Est-ce que souffrir pour sa foi fait progresser ? Je pense que pour avancer, il faut comprendre et transcender les « pourquoi ? »

L’église adventiste connaît actuellement des vraies turbulences et s’interroge sur son avenir. Elle doit toujours privilégier le débat d’idées, appendre à vivre malgré les divergences. La vérité de l’évangile nous invite à une vision élargie de la réalité et à abandonner toutes formes de violence et de contraintes.

Je vous confie au Seigneur, qui nous conduira tous à bon port.

Bonne Année !

David Jennah, président de la fédération des églises adventistes de la Suisse romande et du Tessin.

Les baptêmes en Suisse romande et au Tessin en 2018 !
Pas trop jeune ! — Le baptême des « enfants »

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top