L’église Adventiste distribue 400 vélos neufs aux familles nécessiteuses dans le Nord de la Colombie

 

Un groupe de la communauté ethnique Wayuu à Uribia, à La Guajira dans le Nord de la Colombie est heureux de recevoir de nouveaux vélos de la part de l’Eglise Adventiste du Septième Jour lors d’une initiative leur permettant d’avoir les roues pour qu’ils se rendent à l’école tous les jours. C’est la deuxième année que les communautés d’Uribia bénéficient de l’initiative « Des Roues Pour Eduquer, » qui a eu lieu du 8 au 11 novembre 2017. Image de l’Union Nord Colombienne.

Quatre cents bicyclettes neuves ont été données à des enfants de la communauté ethnique Wayuu au nord de la Colombie au début du mois, dans le cadre d’une initiative spéciale menée par l’Eglise Adventiste du Septième Jour baptisée « Des Roues Pour Eduquer. » Jusqu’ici, 1000 vélos ont été remis aux enfants d’Uribia, à La Guajira, la zone la plus touchée par la sécheresse dans la région. Plus de 600 vélos ont été distribués l’année dernière.

Quelques 400 vélos neufs ont été distribués dans les communautés nécessiteuses d’Uribia. Image de l’Union Nord Colombienne

Des dizaines d’enfants, ainsi que leurs familles dans quatre communautés composées de villages de huttes, attendaient avec impatience le moyen de transport dont ils avaient si grandement besoin. Des dizaines de dirigeants et de membres d’église bénévoles ont distribué les nouveaux vélos aux villageois. Il y a des familles très humbles, à faible revenu et pourtant culturellement riches, a déclaré pasteur Mauricio Buitrago, directeur des ministères de la jeunesse pour l’Eglise Adventiste dans le Nord de la Colombie et principal organisateur de l’initiative « Des Roues Pour Eduquer. »

« Avoir ce nombre de vélos neufs pour un coût d’environ 50 dollars US, a été possible grâce à des dons internationaux, au soutien de la Division Inter Américaine et d’entreprises privées en Colombie, comme El Ciclista, » a dit M. Buitrago.

El Ciclista, une société de 25 ans appartenant à une famille Adventiste, a rejoint l’initiative et a fait don de 10 pourcent de leurs gains, ainsi que d’un vélo pour 10 achetés.

Pasteur Mauricio Buitrago, directeur des ministères de la jeunesse pour l’Eglise Adventiste dans le Nord de la Colombie et principal organisateur de l’initiative « Des Roues Pour Eduquer, » met un autocollant sur un vélo tout neuf. Image de l’Union Nord Colombienne

« Nous sommes plus qu’heureux d’être ici à La Guajira, faisant des dons et contribuant à l’œuvre du Seigneur, » a déclaré Dolly Moncada de l’entreprise El Ciclista. « Sans aucun doute, cela vaut la peine de servir le Seigneur car Il bénit abondamment Ses enfants et tous ceux qui choisissent de travailler pour Lui. »

« Des Roues Pour Eduquer » est une initiative visant à promouvoir l’éducation dans la petite enfance en facilitant le transport des enfants vers leur école, a déclaré pasteur Buitrago. « Dans de nombreux cas, il leur faut trois ou quatre heures de marche sur des chemins de terre, sous le climat désertique de la région, pour se rendre à leur école, » a-t-il ajouté. Les nouveaux vélos réduisent considérablement ce délai. De plus, les autorités locales indiquent que depuis le don fait l’année dernière, les abandons scolaires ont considérablement diminué dans la région.

Pour de nombreux enfants, un vélo est le meilleur cadeau qu’ils n’aient jamais reçu.

« Grâce à Dieu, j’ai reçu ce nouveau vélo afin que je puisse aller à l’école et ne pas manquer mes cours, » a dit Janiet David Gutiérrez. « Nous pourrions devenir de mauvais enfants si nous n’étudions pas, c’est la raison pour laquelle je veux étudier tous les jours et à tout moment, peu importe la distance, parce que je veux être une personne éduquée. »

Janiet David Gutiérrez fait partie des 400 enfants qui ont reçu un nouveau vélo. Image de l’Union Nord Colombienne

Lourdes Puchaina était ravie de recevoir un vélo tout neuf. « Nous avons de nombreux besoins ici à Wayuu, » a dit Lourdes Puchaina. « Je suis vraiment très heureuse qu’ils m’aient apporté un cadeau si spécial afin que nous puissions aller à l’école. »

« La principale priorité de notre administration est l’éducation et le transport scolaire constituait un vrai défi, » a déclaré Jaineth Daza, responsable de l’assistance sociale à Uribia. « Nous avons débuté ce projet avec l’Eglise Adventiste et beaucoup de communautés en ont bénéficié. Nous continuons d’inviter les directeurs et les enseignants à inciter les élèves à garder leurs vélos en bon état afin qu’ils puissent continuer d’aller à l’école et ne pas abandonner.

Les autorités policières veillent également chaque jour sur les enfants à vélo, ont déclaré les organisateurs.

« Des Roues Pour Eduquer » est une excellente activité et j’espère qu’ils pourront poursuivre ces activités afin d’améliorer la qualité de vie des enfants, en particulier ceux de Wayuu, » a déclaré Manuel Mejía, responsable de la police, de la prévention et de la sécurité publique dans la municipalité d’Uribia.

Quelques bénévoles de l’église ont aidé à réparer les bicyclettes remises lors de la distribution de l’année dernière qui avaient besoin d’entretien. Image de l’Union Nord Colombienne

Pasteur Buitraho a déclaré que plusieurs réparateurs de vélo ont rejoint les bénévoles qui avaient fait le déplacement pour la distribution et réparé quelques uns des vélos de l’année dernière qui ont été endommagés par le soleil, le sel marin et parce que plusieurs se retrouvent à trois en même temps à rouler sur un seul vélo.

Le projet, qui a été couvert par les médias locaux, se poursuivra avec deux activités l’année prochaine, a déclaré pasteur Buitrago. « Vu le besoin en matière d’entretien de vélos, nous prévoyons de revenir pendant une semaine avec un groupe de mécaniciens bénévoles pour faire une révision des vélos et confirmer qu’ils sont utilisés uniquement pour transporter des enfants vers leurs écoles, » a déclaré pasteur Buitrago.

Pasteur Mauricio Buitrago a également dit que beaucoup dans les communautés veulent en savoir plus sur l’Eglise Adventiste du Septième Jour et sur leurs croyances, donc des plans sont faits pour revenir avec de la littérature pour toute personne qui désirerait connaître davantage.

Shirley Rueda / DIA

Traduction: Patrick Luciathe

LOMA LINDA ET LE 50ÈME ANNIVERSAIRE DE TRANSPLANTS D’ORGANES
1 MILLION DE DOLLARS POUR FONDER 322 ÉGLISES