Main Menu

UNE UNIVERSITÉ ADVENTISTE REMPORTE UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE MODÈLE COMMERCIAL

Shares
Paul Armstrong (à gauche), directeur général d’Alta Ventures Mexique et l’un des juges de la Compétition Internationale de Modèle Commercial célèbre en tenant en main le chèque remis comme prix alors que le membre de Beasc Tech, Lancelot Riley, a en mains le trophée « Travelling » après que l’équipe Beasc Tech ait remporté le premier prix à Provo, dans l’Utah aux États-Unis, le 11 mai 2018. Photo de NCU

L’Université du Nord de la Caraïbe (NCU) a remporté l’édition 2018 de la Compétition Internationale de Modèle Commercial (IBMC) qui s’est déroulée cette année à Provo, dans l’Utah aux États-Unis, du 10 au 11 mai 2018.

La victoire n’est pas un mince exploit pour l’équipe Beasc Tech de NCU, car l’IBMC a réuni 5000 concurrents issus de 500 universités de 30 pays à travers le monde. L’équipe a reçu le trophée « Travelling » ainsi qu’un prix en espèces de 30000 dollars US.

Les équipes de Business Model de NCU ont dominé la compétition locale depuis sa création ayant remporté quatre victoires consécutives. Cette année, les équipes de NCU ont terminé troisième et quatrième au niveau local, mais sont sorties vainqueurs au niveau IBMC, victoire qui leur avait échappé les années précédentes alors qu’elles avaient remporté la compétition locale.

« Nous sommes heureux de savoir que nos étudiants sont allés en Utah et ont remporté la prestigieuse Compétition Internationale de Modèle Commercial, » a déclaré Dr. Lincoln Edwards, président de NCU. « C’est impressionnant de voir que les deux premières places aient été remportées par des équipes jamaïcaines, la deuxième place revenant à l’équipe de l’Université des West Indies. »

Les Jamaïcains peuvent ressentir un sentiment de fierté dans cette récente réussite, a ajouté Lincoln Edwards. « Cette victoire souligne le fait que nos étudiants sont brillants, créatifs et innovateurs, capables de rivaliser avec des étudiants partout dans le monde. »

Les membres de l’Equipe Beasc Tech (de gauche à droite), Lancelot Riley, Amina Muhammad, l’entraîneur Hazel Wright-O’Connor, Bescekia Nembhard et Jermaine Smith. Photo de NCU

Beasc Tech est un dispositif technologique qui incorpore l’utilisation d’un récepteur de phéromone qui piège les insectes nuisibles lorsqu’ils sont au stade de papillon et utilise du courant électrique à haute tension pour les tuer, a expliqué Hazel Wright O’Connor, coach de l’équipe et directeur exécutif du Centre Morris de l’Entrepreneuriat, qui fournit des services de soutien aux Micro, Petites et Moyennes entreprises dans le Centre de la Jamaïque et au-delà.

« Ce qui rend cet appareil spécial, c’est qu’il intègre l’utilisation de l’énergie solaire et constitue un système complet de ferme intelligente, » a déclaré Hazel O’Connor.

Le système utilise des capteurs pour détecter les niveaux de menace de l’insecte nuisibles sur les propriétés individuelles, il permet aux agriculteurs d’accéder à distance à leurs fermes et ainsi empêcher les vols sur les propriétés agricoles en utilisant la détection de mouvement, il permet aussi aux agriculteurs de collecter des géo-données, de telle sorte qu’ils puissent vérifier les niveaux de précipitations, l’humidité, le type de sol, et bien plus, a expliqué Hazel O’Connor.

Lire aussi : LE CENTRE MÉDICAL DE L’UNIVERSITÉ DE LOMA LINDA REÇOIT UNE ACCRÉDITATION EXCEPTIONNELLE POUR SON PROGRAMME DE LUTTE CONTRE LE CANCER

« L’appareil est une approche complètement intégrée de la gestion des insectes nuisibles et il peut être personnalisé pour attirer des insectes spécifiques afin qu’il ne détruise pas les insectes qui forment l’écosystème mais cible des insectes nuisibles spécifiques, » a déclaré Hazel O’Connor.

« La victoire est absolument extraordinaire et bien méritée, » a ajouté Hazel O’Connor. « Ce qui est plus important pour moi, c’est l’ampleur du problème que ce projet vise à résoudre. Nos agriculteurs ont besoin de l’aide et du soutien apporté par ce projet. »

Beasc Tech aidera les fermiers à mener la guerre contre l’insecte « le Légionnaire de la Betterave, » un insecte nuisible qui ravage des centaines d’hectares de terres agricoles principalement à St. Elizabeth et dans d’autres communes de la Jamaïque. L’insecte représente une menace pour la sécurité alimentaire de la nation et d’autres éléments ont montré que ce minuscule insecte et son parent, le légionnaire d’automne, provoquent le chaos dans d’autres pays comme le Nigeria, le Ghana, l’Afrique du Sud, l’Australie, le Brésil et les états du sud des États Unis.

Les membres de l’équipe Beasc Tech sont: Lancelot Riley, Jermaine Smith, Bescekia Nembhard et Amina Muhammad.

« C’était un sentiment de sobriété de savoir que nous, venant d’un petit pays et d’une petite université, pouvons exceller à ce niveau, » a déclaré le représentant de l’équipe, Lancelot Riley. « Cela a été un long processus jalonné de nombreux défis, mais avec la direction divine nous avons pu avancer et nous avons gagné. »

Lire aussi : LA BIBLIOTHÈQUE DE L’UNIVERSITÉ ADVENTISTE DE FRIEDENSAU A UNE PRÉSENCE MONDIALE

Lancelot Riley a ensuite expliqué les plans de l’équipe pour l’avenir. « Nous ferons en sorte de passer à la commercialisation. Nous avons une vision plus large qui est d’automatiser totalement l’agriculture, afin que les pays en développement puissent devenir plus compétitifs sur le marché mondial. »

L’IBMC est conçu pour encourager et promouvoir la pensée créative et innovante chez les étudiants d’université, et pour favoriser et encourager la croissance de l’industrie entrepreneuriale locale.

Nigel Coke / DIA

Traduction: Patrick Luciathe

Téléchargez l’appli Adventiste Magazine

Rendez-vous sur Play Store ou sur Apple Store.

QUAND LA POLICE ME FAIT TÉMOIGNER DE MA FOI !
« COUP DE MAÎTRE » POUR ATTEINDRE LES CITADINS RICHES ET INSTRUITS

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top