Main Menu

Un millionnaire ukrainien s’implique dans des projets évangéliques et sociaux à Madagascar

Shares

Sur une période de quatre mois qui a débuté en février dernier, les adventistes du septième jour ont tenu 431 programmes d’évangélisation à Madagascar qui ont mené au baptême de 2 012 personnes.

C’est un record dans cette région, a dit l’un des dirigeants. Vingt pasteurs de la Fédération locale et de nombreux membres d’église ont participé aux événements qui ont eu lieu dans les deux régions du nord du pays, Diana et Sava.

De l’aide provenant d’Ukraine

Un homme d’affaires ukrainien, Vasyl Stoyka, qui vit actuellement en République tchèque, était l’un des missionnaires actifs et l’initiateur de plusieurs projets caritatifs. En avril et en mai, M. Stoyka a dirigé un programme dans deux villes, Ambodiampana et Ambanja. De plus, avec son soutien financier et celui de plusieurs autres personnes, les adventistes ont réalisé dix projets caritatifs, comme la construction d’églises et d’écoles.

L’un des plus gros événements baptismaux de l’année a eu lieu dans la ville de Sambava. En effet, le 27 avril, 1 519 personnes, venues de nombreuses villes et qui se préparaient pour cet événement depuis plusieurs mois, ont été baptisées. Et plusieurs centaines d’autres, y compris les participants aux programmes de M. Stoyka, ont ultérieurement reçu le baptême également. Darany Soatra Bruno, pasteur à la Fédération de Dnieper Est de l’Union des Fédérations ukrainiennes et natif de Madagascar, a interprété les présentations d’un évangéliste ukrainien.

Récemment, 275 personnes sont devenues adventistes du septième jour à Madagascar grâce aux efforts évangéliques de Vasyl Stoyka et d’autres orateurs. Une photo de missioner.eu.

Parmi les projets caritatifs mis sur pied par M. Stoyka à Madagascar, on retrouve la construction d’une école, qui avait été entamée en 2016 avec des fonds de commandites. Nous espérons terminer le projet cette année, ont dit les dirigeants. Les ouvriers sont en train d’installer les fenêtres et les portes dans le bâtiment et de poser les planchers de ciment. Des portes et des fenêtres ont aussi été installées à l’église d’Ambodiampana.

Les travailleurs ont complété cinq maisons de prière à Ambanja et ils achèvent la construction d’une école et de deux autres églises à Sofia.

M. Stoyka, l’initiateur et l’un des commanditaires de ces projets, insiste pour dire que « Nous ne sommes pas venus seulement pour le programme. Je sais qu’un pasteur peut s’en occuper, mais je veux aider les gens de Madagascar à résoudre d’importants problèmes. »

Cela fait quelques années qu’il visite Madagascar et d’autres pays d’Afrique. Et depuis 2012, une centaine de programmes d’évangélisation ont été tenus à Madagascar avec sa participation. Pendant ce temps, une cinquantaine de maisons de prière ont été bâties. Quatre écoles ont été construites de A à Z et dix autres ont été complétées. En tout, M. Stoyka et ses assistants ont mis sur pied quelque 200 projets de construction.

Et selon les organisateurs, en plus de construire des écoles et des églises, les adventistes enseignent à la population comment retirer les déchets de leurs villes, creuser des puits, visiter des prisons et offrir des programmes aux enfants.

Une démonstration d’appréciation

« Votre aide est tellement appréciée, ont écrit les dirigeants d’églises de la Fédération du nord de Madagascar aux commanditaires. Nous voulons vous remercier de nous avoir envoyé les frères Stoyka comme orateur et Soatra Bruno comme interprète lors de la série d’évangélisation. Ils ont travaillé très fort et leurs conseils ont porté des fruits. Pour continuer les activités que nous avons entamées au sein de notre Fédération, nous prions Dieu et prévoyons le retour de ce programme l’an prochain. »

Le président de l’Union des Fédérations ukrainiennes, Stanislav Nosov, a dit apprécier ce que fait M. Stoyka dans le contexte de la mission interculturelle.

« Des missionnaires européens sont venus en Ukraine avec un message d’espoir et, maintenant, des Ukrainiens comme M. Stoyka aident eux-mêmes d’autres populations. Il y a des pasteurs originaires de Madagascar en Ukraine. Nous avons également un certain nombre de pasteurs qui sont prêts à sacrifier leur temps pour offrir à l’Afrique des programmes évangéliques et du travail social. »

Le directeur des ministères personnels de la Division euro-asienne, Dmitriy Zubkov, a lui aussi fait l’éloge des efforts de M. Stoyka : « Il est de ces gens qui rêvent, qui établissent l’objectif d’amener à Dieu quelques personnes, des centaines, voire des milliers, et qui atteignent leur objectif. »

Dans le cadre de l’un des projets qu’il parraine, M. Stoyka enseigne aux enfants et aux jeunes comment contribuer au nettoyage de leur ville ou village. Une photo de missioner.eu.

Un cœur transformé

M. Stoyka vient de la région ukrainienne transcarpathienne, mais il vit en République tchèque depuis environ vingt ans. Et lorsqu’il est devenu millionnaire, il a vécu comme tous les gens riches du monde. Mais en 2005, il a reçu le diagnostic d’une tumeur au cerveau et a dû subir une opération, qui n’était d’ailleurs pas sa première, car au cours de sa vie, il a été opéré une vingtaine de fois à cause de diverses maladies.

Il y a dix ans, lors de l’une de ces maladies, il a visité le centre de santé adventiste « Notre maison » en Ukraine. Puis lui et sa femme se sont ensuite joints à l’église par le baptême.

M. Stoyka a commencé à aider les habitants du continent africain après avoir visité l’Ouganda. Il y a vu des enfants atteints du SIDA et il a décidé de s’impliquer. C’est ainsi qu’il leur a construit la meilleure école possible, qui a alors coûté 1 410 euros.

« J’ai promis à Dieu de continuer d’aller aider ces pays lointains d’Afrique tant que je le pourrai. »

De Gnat Myeryenkov, Union des Fédérations ukrainiennes et Adventist Review
Source www.interamerica.org/fr/2019/06/un-millionnaire-ukrainien-simplique-dans-des-projets-evangeliques-et-sociaux-a-madagascar/
Traduction : Marie-Michèle Robitaille

La "Marche pour Jésus" rassemble des millions de personnes au Brésil
Hommage à Bernard Augsburger

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top