Main Menu

TERRASSÉ…

Shares

Terrassé… Oui, c’est peut-être le premier mot qui peut décrire le sentiment que nous ressentons quand nous apprenons que quelqu’un de notre entourage s’est donné la mort. S’en suit un sentiment de culpabilité : « Je n’ai rien fait pour l’aider, j’aurais pu… ». Pour les plus proches, c’est plutôt l’incompréhension ou bien la rage contre la « lâcheté » de l’être aimé qui n’est plus.

Plus le temps passe, plus je me rends compte que tous ces sentiments qui entourent le suicide ne sont qu’un pâle reflet d’une situation difficile à vivre et à expliquer. Comment expliquer qu’elle soit la deuxième cause de mortalité chez les jeunes entre 15 et 29 ans, âge auquel normalement on n’a qu’une envie : vivre ! Comment expliquer que même les chrétiens ne sont pas épargnés par ce phénomène ? Plus étonnant encore : depuis deux décennies, même s’ils sont peu nombreux, des pasteurs se donnent la mort.

Le sous-titre du dossier de ce numéro « L’état d’urgence mondial », ainsi que les chiffres parlent d’eux-mêmes. Environ 800 000 personnes se donnent la mort chaque année parmi, on suppose, les seize millions qui ont essayé (une sur vingt y parvient). Oui, c’est un fléau. Non, personne n’est à l’abri. Peu importe le pays. Le monde entier est concerné.

Face à cela, nous pouvons détourner le regard et dire que cela ne nous concerne pas. Jusqu’au jour où nous découvrons que notre voisin, notre ami, un proche, a essayé ou a réussi à se donner la mort. Même s’il est difficile, voire tabou d’en parler, nous avons tenu à recueillir le témoignage de quelqu’un qui a voulu et tenté de mourir.

Le but est d’essayer de comprendre pour essayer d’aider. Quels signes permettraient de prévenir le passage à l’acte ? Comment faire pour ne pas stigmatiser les personnes et leurs sentiments ? Il serait formidable de donner des réponses précises à toutes ces questions ! En interrogeant la Bible, peut-on trouver des exemples et des pistes de réflexion ? Ce numéro, qui aborde d’autres sujets d’ailleurs, n’a pas la prétention de donner des réponses toutes faites, mais se propose d’entamer la discussion sur la question, même dans notre église…

FRANÇOIS SCERBA, MILITAIRE NON ARMÉ
APRÈS-MIDI DE L'ÉNIGME BIBLIQUE 2017

Rickson Nobre

Pasteur et secrétaire FSRT

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top