Main Menu

 LA SOLITUDE…. SES RESSOURCES, SA DYNAMIQUE !

Shares

Du 28 décembre 2017 au 1er janvier 2018 l’association A.P.S. (Accompagnement pour Personnes Seules)  en collaboration avec l’U.F.B. (Union Franco Belge) a organisé dans la Creuse le 17ème séminaire pour personnes seules.

Un autre regard sur la solitude

En France depuis 18 ans nous sommes passés de 18 à 37% de personnes seules. Ce phénomène  provoque un  véritable changement de société. 10% de personnes souffrent de n’avoir que très peu de contacts au cours d’une année en dehors des fêtes. La Bible ouvre chacun à cette parole d’espoir : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul ». Nous avons été créé pour une vie relationnelle.

 

Quel est l’objectif du séminaire ?

Beaucoup l’imagine comme un événement  qui permettrait de trouver le conjoint tant attendu. En fait, ces rencontres  permettent  à chaque célibataire une prise de conscience essentielle : le fait de vivre seul ne produit pas toujours le sentiment de solitude. Ce n’est  pas parce que nous vivons seuls que nous nous sentons seuls.  Certaines personnes  en couple peuvent ressentir, malgré tout, la douleur de la solitude. Même les adolescents en famille se considèrent incompris et se sentent seuls au monde. Si certaines solitudes semblent incontournables, les séminaires  permettent d’investir ce temps d’isolement particulier  comme un tremplin. Et de favoriser le passage d’une solitude subie  à  une plénitude existentielle.

Le sentiment de solitude se construit à partir d’incidents de parcours de notre histoire personnelle. Les blessures émotionnelles accumulées  et non exprimées font barrage et nous empêchent  de recevoir et de donner librement de l’amour. Nous pouvons avoir perdu confiance en nous-mêmes ou en l’autre, nous sentir coupable, trahi ou rejeté. Nous portons depuis notre enfance les cicatrices d’abandon, des souvenirs douloureux qui ont été enfouis. Nous n’avons  pu ou  su les gérer. Ce qui n’a été entendu prend racine dans notre cœur et se  structure comme un profond sentiment de solitude. Viennent s’ajouter les deuils non acceptés des proches que nous avons aimés.

Le séminaire sous forme de temps d’enseignement fondés sur la Bible, de divers ateliers et de temps d’écoute personnalisé,  permet de mettre  des mots sur les émotions enfouies et de réduire ainsi  peu à peu le sentiment de solitude. A l’aide de la grâce de Dieu,  ce travail sur soi  s’accomplit progressivement. Se réapproprier le sens de la vie : apprendre à aimer de l’amour Agapé de Dieu dans toutes ses dimensions. C’est dépasser  « l’amour captatif » pour vivre « l’amour don ».  Nous passons ainsi  du sentiment de solitude au sentiment d’exister. Ce qui nous ouvre un chemin à la rencontre de l’autre. A partir d’une vie brisée et solitaire Dieu agit pour nous faire rebondir dans une possible histoire d’amour.

 

  • Quelques témoignages de participants à ce séminaire

 

« J’ai apprécié énormément l’aspect pratique des différentes interventions et les sujets très pertinents abordés. J’en sors grandi»

« Complet, enrichissant, ça ouvre des portes pour mieux vivre sa solitude et être en relation avec les autres. Je suis satisfait et ravi de ce que j’ai vécu et entendu. »

« Super, chaleureux, paisible, sympathique, beaucoup de réponses précises et concrètes. Je me sens soulagé. Je vais encourager les hommes et les femmes à venir vivre ces séminaires car on se sent revigoré pour affronter le quotidien et plein d’espoir pour l’avenir. »

 

Pour l’équipe, Denise Lachize

100 CHRÉTIENS DU XINJIANG ENVOYÉS EN CAMPS DE «RÉÉDUCATION» EN CHINE
UN CADEAU DE NOËL VIEUX DE 20 ANS INSPIRE ENCORE AUJOURD’HUI

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top