Main Menu

La Russie suspend les activités des séminaires théologiques baptistes et pentecôtistes

Shares

Les écoles théologiques phares de l’Union pentecôtiste et de l’Union baptiste de Moscou ont été interdites d’admission. Les principaux centres de formation théologique de l’Union pentecôtiste et de l’Union baptiste de Russie ont été contraints de cesser leurs activités.

Selon un rapport du Forum 18, les chrétiens évangéliques russes considèrent l’augmentation du contrôle de ce type d’institutions comme “un moyen par lequel les autorités tentent de réduire leurs activités et de les soumettre à un contrôle officiel encore plus strict”.

SÉMINAIRE PENTECÔTISTE

Le Séminaire théologique eurasien de l’Union pentecôtiste russe a dû cesser d’offrir des cours certifiés lorsque sa licence a été annulée en novembre 2018 à la suite d’une série de poursuites judiciaires qui lui avaient été engagées par le Service fédéral de supervision dans l’enseignement et les sciences Rosobrnadzor concernant la délivrance du diplôme théologique du 1er cycle de son établissement.

Le séminaire a dû cesser d’offrir tous ses cours menant à l’obtention d’un diplôme. Elle est actuellement en train de demander une nouvelle licence, a déclaré Vladimir Ozolin, avocat de l’Union pentecôtiste, à Forum 18. C’est le seul moyen pour qu’il puisse reprendre pleinement ses activités.

“Les inspections des universités évangéliques en 2018-2019 ont montré l’incohérence de la législation sur l’éducation et la liberté de conscience, qui a créé beaucoup de problèmes pour nos institutions éducatives”, a commenté le recteur du Séminaire théologique eurasien Aleksei Gorbachev.

“Je crois que ces actions ont un caractère systémique, intentionnel, sous prétexte de supervision des activités éducatives”, a ajouté Vladimir Ozolin, avocat de l’Union pentecôtiste. “De cette façon, des pressions sont exercées sur les confessions non traditionnelles ; c’est peut-être un autre acte d’intimidation”.

SÉMINAIRE BAPTISTE

Le Séminaire théologique de Moscou de l’Union baptiste a mis fin à une suspension de 60 jours de toutes ses activités, qui a commencé le 25 janvier 2019. Un tribunal de Moscou a imposé la suspension après que Rosobrnadzor eut également trouvé des fautes dans l’organisation de sa licence en théologie et dans les qualifications de son personnel.

En février, le Séminaire s’est également vu interdire l’admission de nouveaux étudiants. Aucun des 138 étudiants de l’établissement inscrits à des cours agréés ou des quelque 1 500 autres étudiants, y compris des cours à distance, ne sont en mesure d’assister aux cours.

“Malheureusement, aucun des documents de la commission ne présentait de revendications spécifiques sur les déficiences identifiées dans le travail du séminaire”, s’est plaint le séminaire de l’Union Baptiste. “Elles sont toutes données sous la forme de réitérations d’articles de la loi sur l’éducation, ou plutôt sous la forme d’un prétendu non-respect des exigences de certains articles de cette loi.

“La nouvelle de la suspension des activités du Séminaire a été une surprise”, a déclaré le Recteur Pyotr Mitskevitch à Forum 18. “Les étudiants du Séminaire sont des personnes spirituelles, et pendant toute la période de punition, ils ont prié et soutenu le personnel”. Le Séminaire conteste les actions de Rosobrnadzor devant la Cour d’arbitrage de la ville de Moscou.

Vue du Séminaire théologique baptiste de Moscou, à Moscou. / Photo : SDgszdfgdf, Wikimapia

LA LOI SUR LA RELIGION AUTORISE L’ENSEIGNEMENT NON CERTIFIÉ

La loi sur la religion établit une distinction entre les activités “éducatives” – pour lesquelles une organisation religieuse peut avoir besoin d’une licence d’État – et “l’enseignement”, pour lequel elle n’a pas besoin d’une licence.

La loi stipule que les associations religieuses peuvent offrir un enseignement religieux non certifié à leurs propres membres et selon leurs propres règles internes. Cet enseignement n’est pas considéré comme une activité éducative et ne nécessite donc pas de licence.

Par conséquent, les établissements d’enseignement religieux qui ont choisi de ne pas offrir de cours agréés par l’État ne doivent se conformer qu’à leurs propres exigences internes concernant l’organisation de leurs cours. C’est le cas du Séminaire théologique eurasien et du Séminaire théologique de Moscou.

Mais selon la branche de l’Union pentecôtiste, l’organisme fédéral de supervision de l’éducation traitait le baccalauréat en théologie du Séminaire pentecôtiste non agréé par l’État comme s’il correspondait au diplôme de théologie figurant sur la “Liste des domaines de préparation aux études supérieures – Licence” officielle du ministère de l’Éducation.

C’était “incorrect”, parce que le “programme d’enseignement du Séminaire théologique eurasien est conforme aux exigences de l’Union pentecôtiste”, et “par conséquent, dans son développement et son approbation, il n’y a aucune violation de la législation de la Fédération de Russie. En outre, le programme contient toutes les sections requises par la loi sur l’éducation”.

LES PRESSIONS EXERCÉES SUR D’AUTRES GROUPES CONFESSIONNELS MINORITAIRES

La Russie a intensifié la pression sur les groupes confessionnels minoritaires en 2019. En février, un citoyen danois a été emprisonné pour avoir dirigé les activités des Témoins de Jéhovah, un groupe religieux qui a été déclaré illégal en 2017. En mars, deux volontaires américains des Saints des Derniers Jours (Mormons) ont été déportés après trois semaines de détention.

Source Evangelical Focus : http://bit.ly/2JOaMYf

Identification du plus ancien manuscrit chrétien privé
Le film sur Zwingli a remporté un vif succès dans les salles de cinéma suisses

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top