Main Menu

Nous avons avancé ! Retour sur l’Assemblée spirituelle FSRT 2019 [VIDÉOS]

Shares

Vivre un sabbat à part, s’asseoir sur d’autres bancs que ceux de son église, écouter un message d’un pasteur différent, revoir des amis de longue date, découvrir de plus près ce qu’il se passe dans nos institutions, avoir le choix de ses activités, s’amuser et profiter du soleil, … Voilà – en résumé – la 64èmeAssemblée spirituelle de la FSRT.

Tous les deux ans, la FSRT tient à réunir ses églises et groupes pour une fête spirituelle. Le temps d’une journée, tous les membres et sympathisants de la Fédération sont invités à se retrouver et communier ensemble. Chaque fois, la FSRT tente de proposer une Assemblée exceptionnelle et innovante. Joie et choix ont été les maîtres mots de la fête du 1erjuin 2019, au palais de Beaulieu à Lausanne comme c’est la tradition depuis des années, mais pour la première fois dans l’espace du charmant Théâtre de Beaulieu.

Joie d’avoir le choix !
La FSRT a présenté un panel d’activités pour essayer de toucher tous ses membres aux goûts et intérêts différents. Rien que pour les adultes, quinze activités différentes ont été proposées à des moments différents et en simultané.Après le moment de culte, les participants ont pu choisir le thème de leur atelier : traditionnelle étude de l’école du sabbat ou trois autres sujets liés à l’Eglise adventiste. Avec Roland Meyer, la question a été posée : le XXIème siècle est-il encore propice au développement de la pensée adventiste ? Gabriel Monet a lancé des pistes de réflexions sur la mission de Dieu et Son Église. Rivan Dos Santos a interpelé son auditoire en posant la question suivante : L’Église Adventiste du Septième Jour est-elle un mouvement prophétique ?

Le soir, même cas de figure. Multiples au choix : deux concerts de genres différents, conférence, projection en avant-première du film « Papas », et même un jeu grandeur nature installé dans un camion ! Cet Escape Room défiait les participants à retrouver deux disparus dans le Jura Suisse.

Pendant la journée, du popcorn et un photomaton ont fait la plus grande joie des jeunes et des enfants. Pour preuve, le millier des photos pris ! C’était la queue pour y accéder…

Suivant une tendance de la société actuelle, le but de ce panel d’activités était que chaque membre et ami puisse trouver plaisir à être présent à cette Assemblée et en ressortir enrichi selon ses besoins et aspirations du moment, sans imposer un seul type de programme à tous. Au vu des retours, à priori, c’est un pari réussi.

Choix aussi dans le grand foyer du Théâtre qui ressemblait à une grande foire des talents, dons et ministères qui foisonnent dans notre région. ADRA Suisse, Collonges-sous-Salève, école de musique 7 notes, Mission Caleb, Radio Life Style 74, Ministère auprès des Besoins Spécifiques (Handicap), Ligue Vie et Santé et le nouveau Centre Multimédias « Espoir Médias ». Bref… beaucoup de stands à voir et à découvrir.

 

Joie de retrouver des amis d’autres églises que nous n’avons pas toujours l’occasion de croiser autrement. C’est ce qui ressort le plus dans les commentaires des participants. Dieu a bien raison en disant que l’Homme n’est pas fait pour être seul. Encore une fois, l’Assemblée spirituelle a pleinement rempli cette mission de rapprocher les gens.

Joie en écoutant un message biblique motivant. Avance ! Tel était le thème de cette assemblée. Et Gabriel Monet, doyen de la faculté adventiste de théologie de Collonges-sous-Salève et orateur invité, a été inspirant lors de sa prédication. Comme il l’a rappelé, « Avance », c’est la promesse d’un quotidien sans cesse renouvelé. « Avance », c’est l’assurance de la présence bienveillante d’un Dieu qui nous accompagne en toutes circonstances. « Avance », c’est réaliser le privilège que Dieu veut faire de nous ses partenaires dans la mission. « Avance », c’est mettre à l’épreuve sa foi pour l’élargir et l’affermir.

 

Joie de voir trois groupes devenir églises. En effet, la veille, lors de l’Assemblée administrative de la FSRT, les groupes d’Arbedo, lusophone de Lausanne et luso-hispanique de Neuchâtel ont reçu le statut d’église. Ceux-ci ont été présentés ce samedi 1erjuin, ainsi que deux nouveaux groupes faisant désormais officiellement partie de la fédération : le groupe Tagalog de Genève et le groupe anglophone de Vaud.

 

Joie de voir, en chair et en os, une partie des 201 personnes qui se sont faites baptiser lors de la dernière mandature. Une vingtaine était là pour raconter leur parcours, entre sourires, larmes et beaucoup de conviction. Des applaudissements émouvants ont confirmé que telle est la raison première de notre Église : partager la bonne nouvelle et faire des nouveaux disciples.

Joie d’entendre des témoignages qui fortifient la foi de ceux qui les écoutent. Darlène, secrétaire bénévole de Mission Caleb Suisse et pour qui la FSRT avait lancé un appel à la prière, a raconté son parcours depuis sa rupture d’anévrisme en juillet 2017 jusqu’à aujourd’hui, sa miraculeuse guérison offerte par Dieu lui-même.

 

Joie d’accompagner Leandro Lopez, pasteur à Genève, dans sa consécration au pastorat. L’émotion était au rendez-vous. Ses parents, résidant en Argentine, ne pouvaient être présents mais ont tenu à lui envoyer un court message vidéo surprise. Les membres des églises hispanique de Genève et Vivo ont témoigné de toute leur affection envers leur pasteur à travers des paroles d’amitié et des cadeaux. Et l’ensemble des pasteurs qui ont participé à la consécration ont même chanté pour l’occasion. Un vrai moment de fête !

 

Mais l’Assemblée spirituelle 2019 eut une autre saveur en plus car elle a marqué la passation entre l’équipe administrative de la mandature 2015-2019 et celle des 4 prochaines années. Le début d’une nouvelle aventure pour notre Église en Suisse. Également, l’heure du bilan, dont un aperçu a été montré sous forme de vidéo rétrospective. Un temps fort qui a permis d’amorcer la transition en douceur et avec une belle émotion partagée par tous.

 

Les projecteurs ont été éteints. Les salles du théâtre se sont refermées. Chacun a, depuis, retrouvé le chemin de son église locale. Mais la fête continue, car comme cela a été visible durant cette journée du 1erjuin, la fête c’est d’être avec Dieu. Le RV est donné dans deux ans pour à nouveau se réunir et se raconter tout ce que nous aurons vécu entre temps. Alors que le Seigneur nous garde jusque-là et nous fasse vivre de grandes choses, à partager en 2021 !

 

Santé de vos enfants - Êtes-vous un parent froid ?
Le rapport inattendu entre le stress et la santé physique et mentale

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top