Main Menu

Joyeux Noël, j’ai nettoyé ton désordre !

Shares

« Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui ».

« Aaarrrggghhhhhhhhh ! »

On a tous entendu un cri et un bruit sourd. Ma fille et moi, nous nous sommes précipités dans la salle à manger pour découvrir que mon fils avait fait tomber des flocons d’avoine partout, salissant ses vêtements et le sol. Mon fils était choqué et ma fille, exaspérée par son petit frère (ou son « petit fardeau » comme elle avait l’habitude de l’appeler) l’a réprimandé en disant : « Regarde quel désordre tu as fait ! ».

J’ai rapidement invité mon fils à aller dans sa chambre pour se changer. Quand nous sommes retournés dans la salle à manger pour nettoyer le sol, nous avons tous les deux entendu ma fille dire avec gentillesse : « Joyeux Noël, Jackson, j’ai nettoyé ton désordre ! ».

J’ai éclaté de rire. Mais après m’être calmé, j’ai commencé à pleurer, lorsque j’ai compris le poids de ces mots.

Vous voyez, dans une nuit silencieuse il y a environ 2.000 ans, dans une petite ville anonyme, une jeune mère a eu un bébé, né dans une grange sombre, sale, puante et froide. La Bible dit : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. […] Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père » (Jean 1 :1-4,14).

Dieu est venu pour être avec nous. Sa naissance était la façon de Dieu de dire à toute l’humanité, y compris toi et moi : « Regarde le désordre que vous avez fait en péchant et en me tournant le dos. Joyeux Noël, j’ai nettoyé votre désordre ! ».

Jésus a dit à Nicodème : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui » (Jean 3.16-17).

Je suis si heureux que Dieu soit venu au monde, non seulement pour souligner le désordre fait mais aussi pour le nettoyer à travers sa naissance en tant que bébé sans défense, en menant une vie parfaite et en mourant comme un pécheur, malgré son innocence, pour ensuite ressusciter.

Alors Joyeux Noël ! Jésus a nettoyé le désordre que nous avons fait et que nous n’aurions jamais pu nettoyer par nous-mêmes !

Alors vivons nos vies pour lui. Et faisons en sorte que lorsque nous rencontrons d’autres personnes qui ont fait un gâchis dans leur vie, ils savent que Jésus est mort pour nettoyer aussi leurs désastres.

N’oublions jamais que Jésus est le centre de cette période de l’année.

Omar Mirande, conseiller et auteur, vit avec sa famille à Plainville, en Géorgie, dans les États-Unis.

De Omar Miranda

Traduit par Tiziana Calà

Relecture Amélie Trébeau.

Quand je ne me sens pas aimé par l’Église !
Mort d’un jeune missionnaire par les flèches d’une tribu isolée

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top