Main Menu

Neuchâtel – Un cours de cuisine végétarienne pour les nuls

Shares

Quand je suis devenue végétarienne, ce qui revenait le plus souvent était la question suivante : “Maintenant que tu ne manges plus de viande, que vas-tu manger ?” ou alors “Le régime végétarien est fade, ce ne sont que des salades”.

Alors, motivée pour découvrir de nouveau goûts, de nouvelles saveurs, j’ai décidé de me consacrer à mon alimentation végétarienne en testant et même inventant des recettes, pour avoir du plaisir tout en mangeant sain. Ce désir de faire des repas attractifs et délicieux s’est répercuté sur mes amis, car au final, tous ceux qui viennent chez moi sont “obligés” de goûter mes délicieux plats végétariens, justement pour démystifier que le régime sans viande est “fade”.

En découvrant de nouveaux aliments et leurs fonctions dans notre corps, je me suis sentie poussée à partager l’importance d’une bonne alimentation. Nous vivons à une époque où nous sommes confrontés à beaucoup de stress et de nouvelles maladies psychiques et physiques surgissent sans cesse. Une alimentation saine peut être d’une grande aide dans la prévention de ces maux. Et surtout, suivre les pas d’une bonne alimentation fortifie notre corps, qui est le temple du Saint-Esprit.

 

L’idée du cours de cuisine végétarienne pour les nuls est venue après que quelques amis m’aient confié leur désir d’améliorer leur alimentation et initier un régime végétarien tout en ne sachant pas par où commencer. Ils disaient ne pas avoir la créativité nécessaire pour créer des plats vraiment bons pour la santé. J’ai alors décidé de former un petit groupe de 10 personnes et partager quelques recettes.

Le cours a été annoncé à l’église mais était ouvert à tous. Et ça a bien marché ! Des amis d’autres églises sont venus et deux personnes non adventistes se sont jointes à nous.

L’idée était d’enseigner quelque chose de facile et pratique aux yeux de quelqu’un qui n’y connaît rien à la cuisine végétarienne. Mais au final, j’ai conçu un repas vegan complet (entrée, plat et dessert), sans aucune matière d’origine animale.

Au menu :

  • Entrée : Tartare d’avocat et tomate, mousse de noix de caju et ail, sauce balsamique.
  • Plat principal : Gnocchi de patate douce, sauce au fromage vegan et tofu assaisonné et haché.
  • Dessert : Coupe de tarte de mousse au citron.

100% des participants ont apprécié et nous avons déjà le projet de faire de nouveaux cours répartis en plusieurs modules et plus de gens.

Nous vivons une époque où l’alimentation est un grand sujet de discussion un peu partout, voici donc une excellente manière d’évangéliser ! Nous pouvons parler des 8 remèdes naturels, de la création et de son Créateur. Les 2 personnes non adventistes présentes à ce premier cours de cuisine ont été émerveillées par l’amitié qui nous lie et par le pouvoir des aliments. Elles ont déjà réservé leur place pour les prochains cours.

Il est temps de partager nos connaissances avec le monde. Même si nous pensons que celles-ci sont simples, Dieu nous rend capables de tout afin qu’Il puisse atteindre qui Il veut.

Alessandra Vieira, membre de l’église luso-hispanique de Neuchâtel et à l’origine du cours de cuisine végétarienne pour les nuls

 

Quand trois ados empêchent un suicide
Un film compare le sacrifice de Jésus à un enlèvement fictif dans la jungle amazonienne

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top