Main Menu

Ne laissez pas vos enfants lire ceci

Shares

L’exposition aux écrans érode la créativité des enfants, et peut-être aussi la nôtre

Lorsqu’on a demandé à Steve Jobs, cofondateur d’Apple, ce que ses enfants pensaient du iPhone, il a répondu : « Mes enfants ne l’utilisent pas. Chez nous, nous ne le permettons pas. »

Avant que vous ne pensiez que c’était une réponse atypique d’un géant de la technologie, sachez qu’une école près de San Francisco, en Californie, aux États-Unis, n’utilise presque pas la technologie. L’École Waldorf de la Péninsule ne permet
ni iPhones, ni iPads, ni ordinateurs. Selon cette institution, les parents de 75 pour cent des enfants qui la fréquentent sont cadres dans une entreprise… de technologie !

Ainsi, qu’en est-il des écrans auxquels certains des novateurs les plus riches du monde ne désirent pas que leurs enfants soient exposés ?

Les Écritures nous disent qu’un jour, le prophète Samuel se rendit chez Isaï pour oindre le prochain roi d’Israël. À son arrivée, il remarqua sept beaux jeunes hommes, tous candidats potentiels, lui semblait-il, à la royauté. Mais celui que Dieu avait choisi n’était pas celui auquel Samuel aurait pensé. « L’Éternel ne considère pas ce que l’homme considère ; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Éternel regarde au cœur. » (1 S 16.7)

Par conséquent, qu’est-ce qui avait préparé David à être un meilleur dirigeant que ses frères ? Les détails que nous connaissons nous montrent que ce jeune homme passait une grande partie de son temps dans la nature à prendre soin des animaux, et à puiser dans sa créativité pour composer et jouer de la musique.

En Éden, Dieu assura au premier couple « l’ouvrage le plus favorable à son épanouissement – la charge des plantes et des animaux », nous dit Ellen White. Le soin apporté aux plantes et aux animaux, ainsi que les sommes énormes de temps passé en plein air sonnent plutôt révolutionnaires dans un monde où les gadgets pullulent. Ainsi, qu’est-ce que les écrans ont-ils d’aussi inquiétants ?

« J’ai travaillé avec des centaines d’accros à l’héroïne et d’accros à la méthamphétamine cristallisée. Ce que je peux dire, c’est qu’il est plus facile de traiter un accro à l’héroïne qu’un vrai accro à l’écran », explique Nicholas Kardaras, un expert en dépendance. Il détaille combien l’utilisation compulsive de la technologie et la dépendance à l’écran peuvent endommager neurologiquement le développement du cerveau d’un enfant de la même manière que la dépendance à la drogue le peut. »

Si vous êtes un parent, ou un futur parent, cette dernière afrmation de Kardaras devrait attirer votre attention. Se pourrait-il que le temps passé devant l’écran pendant les années de formation d’un enfant retarde le potentiel de vie d’un enfant ? La réponse semble être « oui ».

Kardaras poursuit : « Des études montrent que la consommation de drogue et l’usage excessif des écrans afectent le cortex frontal et réduisent la matière grise dans cette partie du cerveau. Ainsi, les jeux hyper-excitants provoquent un double coup dur. Ils entraînent la dépendance, et ensuite, la dépendance se perpétue elle-même en ayant un impact négatif sur la partie du cerveau qui peut intervenir en cas d’impulsivité et lorsqu’il faut prendre une bonne décision. »

Les Écritures font souvent référence au front. Par exemple, Dieu – ou encore Lucifer – y appose son sceau ou sa marque. Le concept sous-jacent parle du cortex préfrontal (c’est-à-dire du lobe frontal). C’est, outre la créativité et la pensée critique, le siège du jugement, de la moralité, et du caractère. Ellen White écrit : « [Chaque] membre du peuple de Dieu sera marqué sur son front – il ne s’agit pas d’un sceau ou d’une marque visibles, mais d’une pratique quotidienne de la vérité, à la fois sur le plan intellectuel et spirituel, de sorte qu’on ne peut plus s’en écarter ».

Alors que nous mettons nos espoirs dans la prochaine génération pour passer le flambeau de l’espérance, soyons aussi novateurs que possible, même si cela signifie de devoir faire marche arrière.

1 Ellen G. White, Éducation, p. 50.
2 www.vice.com/en_us/article/how-screen-addiction-is-ruining-thebrains-of-children.
3 Ibid.
4 Ellen G. White, Événements des derniers jours, p. 166.

Jared Thurmon, agent de liaison stratégique des partenariats pour Adventist Review Ministries
AdventistWorld.org Octobre 2018

Le Message Mystérieux - un nouveau film adventiste pour la gestion chrétienne de la vie !
Une petite chandelle dans un lieu obscur

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top