Main Menu

Mon avant-dernier testament – Rencontre des femmes à Lucerne

Shares

Être responsable de soi jusqu’à la fin de sa vie. Quelles options avons-nous ? C’est le thème qui a été abordé par Esther Brawand Fuchs lors de la rencontre annuelle des femmes à Lucerne, en Suisse, le 20 janvier 2019.

Les 66 participantes ont écouté avec intérêt ses interventions. Quand une personne n’a plus la capacité d’agir et de juger, elle ne peut plus être en charge de sa vie. Mais qui décidera alors pour la personne handicapée ? La conférencière a montré les autres possibilités de représentation juridique par un conjoint, un parent ou un tuteur légal. Avec une procuration durable, la personne peut décider elle-même qui sera son représentant si elle devient invalide à la suite d’un accident ou d’une maladie. Cela englobe les domaines de la prise en charge de l’organisme, des biens et de la représentation juridique. Afin d’éviter tout malentendu, il est important d’exprimer la procuration en termes clairs.

Le programme de l’après-midi était consacré à la musique et aux témoignages. Trois femmes ont partagé leurs expériences de vie avec Dieu témoignant comment Il a travaillé en elle. Dieu a vu le désir d’une jeune femme de travailler en Afrique et a réalisé son désir. Bien des années plus tard, alors qu’elle travaillait en Afrique, elle a fait l’expérience de l’intervention de Dieu pendant une période de difficultés. Dieu n’arrive jamais trop tard. C’était le message d’une autre femme qui expliquait que cela vaut la peine de mettre tous ses projets entre les mains de Dieu et de lui faire confiance, il vient pour nous aider au bon moment. Une autre femme a raconté comment son intérêt pour l’histoire l’avait conduite à travers le livre de Daniel à l’église adventiste et comment son rêve d’enfant de devenir enseignante avait pu se réaliser. Pendant le dernier chant, les femmes s’émerveillaient de la façon dont Dieu travaille.
Deux des trois hommes présents étaient responsables de la restauration et le troisième s’occupait de la partie technique (son). En parallèle, il y avait une réunion Girls4Christ à Lucerne. Les jeunes filles ont eu une journée passionnante en compagnie de Cornelia Dellmour sur le sujet : “Je poste donc je suis ?” Elles ont examiné de plus près les médias sociaux. Les filles, jeunes femmes, femmes d’âge moyen et les plus âgées ont passé une journée ensemble appréciant la compagnie les unes des autres, les retrouvailles, les encouragements et sont rentrées chez elle plus riches. La prochaine journée de rencontre à Lucerne est prévue pour le 26 janvier 2020.

Sur les propos de Heidi Alisier
Source https://women.eud.adventist.org/en/news/news/go/2019-01-31/my-last-will-but-one/

Plus de 2000 personnes ont dit adieu aux six jeunes chrétiens victimes d'un accident de la route en Suède
Les responsables de la radio adventiste mondiale visitent les stations de radio en France

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top