La première fois que quelqu’un m’a demandé de faire des vidéos et de les afficher sur YouTube, je n’avais aucune idée de ce que cela signifiait. Cinq ans plus tôt, YouTube n’était qu’un site conçu pour afficher des journaux vidéo virtuels. N’importe qui pouvait le faire. Remplie de visages de chats mignons et de blagues d’enfants, cette plateforme était en train de remodeler notre façon de regarder des vidéos. Depuis lors, le format a changé de façon spectaculaire.

Grâce à YouTube, les gens sont devenus plus tolérants des erreurs des amateurs. Ils ne s’attendent pas à un cadre professionnel ou à une bonne qualité sonore et à une stabilité de l’image. Pourquoi ? Parce que YouTube est un site dominé par des gens « ordinaires », et non par des célébrités – enfin, au début, du moins, c’était comme ça. Aujourd’hui, plus de 10 ans après son lancement, YouTube est rempli de célébrités !

Mon canal a été l’un des premiers canaux chrétiens YouTube en Italie. À ce moment-là, les gens ne discutaient généralement pas de sujets sérieux ou religieux par le biais de plateformes considérées comme informelles et divertissantes. Mais j’ai décidé d’y rattacher le message de l’Évangile d’une façon telle que l’auditoire de YouTube l’accepterait. Je l’ai rendu pertinent.

J’ai commencé à discuter de sujets dont on ne parle pas souvent dans les églises, mais qui intéressent les jeunes – sexe, style de vie, crises existentielles – et qui sont guidés par la Bible. Je voulais montrer que la Bible répond à ces questions, qu’il est bon d’être chrétien, et qu’on ne doit pas être « un vieux grincheux » pour suivre Christ. Et ça a marché !

Actuellement, j’ai 427 000 abonnés. Je dirige des Semaines de prière – en direct. Ma dernière émission a attiré quelque 30 000 spectateurs. Je donne des études bibliques. Mon mari, un pasteur, répond aux questions d’ordre théologique. J’ai découvert que les gens veulent parler et écouter les autres exactement comme ils le font dans la « vraie vie ». Ils aspirent à se brancher sur ceux qui « parlent leur langage » et qui n’ont pas besoin d’avoir l’air « parfaits » sur la vidéo. Ils s’intéressent davantage au témoignage de ma vie qu’à la qualité de ma caméra. Et en plus de regarder mes vidéos, ils me suivent aussi sur d’autres réseaux sociaux. Ils écoutent ce que je dis parce qu’ils aiment ma façon de vivre. C’est dans la vie de tous les jours que nous témoignons véritablement pour Jésus.

Fabiana Bertotti, originaire du Brésil, est journaliste et écrivain. Elle habite en Italie avec Rodrigo, son mari et pasteur, et Theodoro, leur bébé.

UNE VIDÉO PERTINENTE : Fabiana Bertotti attire des jeunes spectateurs de YouTube en discutant franchement des questions qui les intéressent, à partir d’un fondement biblique. Plus de 400 000 abonnés souscrivent à ses émissions religieuses sur YouTube.

PHOTOS : COURTOISIE DE L’AUTEUR


DES DIZAINES DE DÉTENUS BAPTISÉS DANS UNE PRISON BRÉSILIENNE
LES ADVENTISTES APPORTENT LEUR SOUTIEN À LAS VEGAS