Main Menu

LES SIX SECRETS POUR UN AMOUR DURABLE

Shares

Question : Je suis un chrétien célibataire. Je sais quelles qualités je recherche chez ma future épouse ; la chimie de l’attraction physique est bien sûr importante, tout comme le caractère et la compatibilité. En tant que chrétien, je voudrais aussi pouvoir partager la sphère spirituelle avec elle. Y-a-t-il encore d’autres caractéristiques que je devrais ajouter à ma liste ?

R : Vous venez d’énumérer d’excellentes qualités qui ne sont pas négociables dans une relation saine. J’en ajouterais seulement deux autres. La première est que la personne devrait s’engager avec vous. Jésus a dit : « Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint » (Matthieu 19.6). Quand on s’engage dans une relation, on cherchera une solution et pas une échappatoire lorsque les problèmes surgissent !

Un deuxième facteur est celui de rechercher quelqu’un avec qui l’on réussit bien à communiquer. La communication est l’ingrédient principal d’une relation saine. Certains mariages sont le résultat d’un projet divin mais ils doivent quand même progresser à l’aide de nos décisions humaines. Si nous ne pouvons pas communiquer dans notre relation amoureuse, avec le temps elle finira par se détruire. L’intimité se développe à mesure que nous sommes capables de partager nos pensées et sentiments.

Dans « The Six “C”ecrets of Lasting Love » (littéralement, les six secrets pour un amour durable), le pasteur Ty Gibson identifie six règles pour obtenir une communication saine. Il est d’avis qu’une communication efficace est essentielle pour assurer la santé et la longévité du mariage, choses qui feront durer l’amour. Pour qu’un couple soit en bonne santé, il faut qu’il réussisse à s’entendre et à partager ses propres sentiments sans se sentir jugé, marginalisé ou manipulé. Une communication intime comme celle-ci n’arrive pas toute seule, sans aucun effort, mais c’est le résultat d’une volonté.

Voilà les règles de la communication :

1- L’honneur

« Mari, montrez à votre tour de la sagesse dans vos rapports avec vos femmes, comme avec un sexe plus faible ; honorez-les » (1 Pierre 3.7). Honorer quelqu’un signifie communiquer avec le langage verbal et non verbal. En effet, le sens original du mot en grec signifie « lourd ». Donc, quand je fais honneur à mon conjoint, j’apprécie son opinion, je lui donne de l’importance, de la valeur. Quand l’autre parle, moi j’écoute, parce que je veux vraiment savoir ce qu’il pense et bien le comprendre. Si la personne que vous envisagez épouser vous honore dans la communication, voilà une chose très positive.

2- L’humilité

Nous devrions toujours être prêts à supposer que l’opinion des autres est aussi valable, peut-être même plus valable, que la nôtre.

3- Perception unilatérale et bilatérale

Les hommes et les femmes pensent de manière différente. Les hommes ont tendance à utiliser dans la plupart de leurs perceptions le côté gauche du cerveau, qui met en marche la logique et la résolution des problèmes ; les femmes, au contraire, utilisent davantage le côté droit du cerveau dans leur pensée et leur approche, qui est plus relationnel et intuitif. Certains hommes mais beaucoup plus de femmes sont bilatéraux, ce qui signifie qu’ils engagent les deux côtés du cerveau dans leur approche du problème ou d’un désaccord. Après avoir bien compris cette différence de pensée, lorsqu’une femme dit que quelque chose ne va pas, il est fort probable que ce soit le cas. Et si un homme propose de faire une chose, il est probable qu’il ait un plan réalisable. Assurez-vous que la personne que vous désirez comme compagnon de vie comprend et respecte les différences mentales et émotionnelles entre les sexes, ce qui peut contribuer à renforcer votre relation et votre efficacité en tant qu’équipe dans la vie.

4- L’encadrement

La façon dont nous « encadrons » nos préoccupations en matière de communication fait une énorme différence. Par exemple dire « Je ne suis pas à l’aise quand tu racontes des blagues sur moi, même si je sais bien que tu n’as pas l’intention de me faire sentir ainsi » est beaucoup plus efficace par rapport à « tu m’humilies toujours avec tes blagues ». Le premier exemple met en évidence les sentiments et suppose les bonnes intentions de votre partenaire. Il est plus facile de résoudre les problèmes quand ils sont « encadrés » de cette façon, alors que le deuxième exemple ne fera que mettre l’autre personne sur la défensive.

5- L’espace

Parfois, une bonne communication se compose de ce qu’on ne dit pas. Il est important de laisser de l’espace à l’autre, conscient qu’il fera la même chose. Cela signifie qu’au lieu de le harceler pour savoir quel est le problème, on pourrait tout simplement dire : « Je t’aime, je suis là pour toi quand tu seras prêt à parler ». Votre patience et l’assurance de votre amour l’aideront à être plus disposé à s’ouvrir à vous, pour continuer à avoir une communication saine.

6- Prier ensemble

Le couple qui prie ensemble, reste ensemble. Prendre le temps de se tenir la main pour prier, par exemple en disant « Seigneur, nous nous aimons et nous avons besoin de Ta sagesse pour résoudre ce problème. S’il te plait, aide-nous » aide à adoucir les cœurs et encourage l’amour. À la fin de la journée, si nous basons la communication sur l’amour et si nous tenons compte de ces six règles, nous aurons une recette qui nous assurera une relation saine qui pourra, par la grâce de Dieu, durer pour toujours. Je suis convaincu que Dieu saura vous guider dans votre relation amoureuse, si vous la mettez entre Ses mains.

De Discovery Centre

Source : https://www.hopechannel.com/read/relationships

Traduit par Tiziana Calà

L'ÉGLISE QUI AIME ET QUI LAISSE PARTIR !
DES PRODUITS BIBLIQUES POUR LES ZONES DE CONFLITS

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top