Main Menu

L’Église Adventiste débute une ère nouvelle dans l’œuvre missionnaire

Shares

15 octobre 2018 | Battle Creek, Michigan, États-Unis | Andrew McChesney, Mission Adventiste

Jeff Scoggins, pasteur basé aux États-Unis et fils d’anciens missionnaires, a reçu en 1999 un appel à travailler dans la Division Eurasienne, un vaste territoire qui comprend la Russie et de nombreuses autres anciennes républiques Soviétiques.

Huit mois plus tard, il était sur un vol à destination de Moscou avec son épouse, Becky, pour occuper le poste de secrétaire itinérant chargé des projets de Mission Globale et de la planification stratégique à la Division Eurasienne.

Jeff Scoggins a pris des cours de russe pendant un mois pour préparer le voyage.

Ce scénario pour devenir missionnaire, qui s’est répété pendant des décennies dans l’Église Adventiste du Septième Jour, se développera selon un plan approuvé par le Comité des Mission de la Conférence Générale le 5 octobre 2018. Plutôt que de simplement suivre la méthode traditionnelle consistant à identifier un poste libre dans un pays étranger et d’envoyer un missionnaire pour l’occuper, l’Église Adventiste cherchera également des opportunités parmi les groupes de populations non atteints ou sous-atteints par l’Évangile et déploiera des équipes de missionnaires spécialement formés pour établir l’œuvre dans le nouveau territoire.

« C’est une nouvelle ère, » a dit G.T. Ng, secrétaire exécutif de la Conférence Générale, lors de la présentation du plan au Comité des Missions, composé de dizaines de dirigeants d’église du monde entier.

Les missionnaires américains Becky et Jeff Scoggins posant pour une photo de famille sur la Place Rouge à Moscou pendant leur service de 1999 à 2002 en Russie. Jeff Scoggins, actuellement directeur de la planification pour Mission Adventiste à la Conférence Générale, a déclaré qu’il était enthousiasmé par un nouveau programme qui pourrait fondamentalement transformer l’action missionnaire de l’Eglise afin d’atteindre beaucoup plus de personnes dans des endroits non atteints ou sous-atteints par l’Évangile. Photo de Becky et Jeff Scoggins

« C’est excitant, » a ajouté G. T. Ng. « C’est vraiment enthousiasmant parce que nous sommes parvenus à une nouvelle phase du programme missionnaire. »

Comme expérience pilote, la première ville choisie pour cette approche sera Tokyo. Les dirigeants de l’Église au Japon, avec l’aide de la Conférence Générale et de la Division de l’Asie Pacifique Nord, dont le territoire comprend le Japon, procéderont à une évaluation des besoins à Tokyo. Une fois les besoins identifiés, le travail commencera pour constituer une équipe missionnaire. Les membres de l’équipe recevront une formation approfondie en japonais « afin de mieux communiquer avec les Japonais dans leur langue de cœur, » a déclaré G.T. Ng.

L’équipe missionnaire, dont les membres seront choisis par les dirigeants japonais, pourrait comprendre un administrateur, un responsable d’implantation d’églises de Mission Globale, un formateur, des professeurs de langues, un médecin, un dentiste, un faiseur de tentes (un homme d’affaires autonome), des bénévoles de Adventist Volunteer Service (Service de Bénévoles Adventistes), et peut-être un ouvrier de Adventist Frontier Mission ou d’un autre ministère annexe, a-t-il déclaré.

« Nous aimerions adopter une approche d’équipe, » a-t-il déclaré.

G.T. Ng aimerait voir une équipe missionnaire composée de jeunes au Japon.

« Ces missionnaires devraient appartenir à la génération des Enfants du Millénaire – des jeunes qui vont vers les jeunes, » a-t-il dit.

Mais la décision finale reviendra aux dirigeants japonais, a-t-il déclaré.

Le financement du programme proviendra des fonds existants réservés aux missionnaires étrangers. Actuellement, la Conférence Générale distribue des fonds destinés aux missionnaires étrangers à chacune des 13 divisions mondiales et les divisions utilisent ces fonds pour faire appel à des missionnaires. La division Sud-Américaine, la Division Transeuropéenne et la Division Inter Américaine ont offert un total de dix de leurs budgets non attribués pour qu’ils soient utilisés pour le projet de Tokyo et pour d’autres projets qui n’ont pas encore été identifiés.

Les membres du Comité des Missions – qui, le 5 octobre, ont approuvé à l’unanimité le plan pour le Japon ainsi que les recherches pour un effort similaire au Moyen-Orient – ont parlé avec enthousiasme de cette initiative.

« Au nom de la Division de l’Asie Pacifique Nord, je voudrais exprimer nos sincères remerciements pour le fait que la Conférence Générale ait choisi cette grande ville de Tokyo, » a déclaré Si Young Kim, président de la Division de l’Asie Pacifique Nord.

Tom Lemon, un des vice-présidents de la Conférence Générale, a déclaré qu’il appréciait particulièrement ce nouvel accent mis sur la mission avec contact direct.

« Cela nous ramène à la raison pour laquelle nous existons en tant que peuple, » a déclaré Tom Lemon.

Lisa Beardsley-Hardy, directrice de l’éducation à la Conférence Générale, a rappelé que son père japonais était devenu Adventiste grâce au contact direct qu’il avait eu avec l’éducation Adventiste.

« Quand j’entends ce rapport, mon cœur est comblé, » a-t-elle déclaré.

Jeff Scoggins, qui a été missionnaire en Russie pendant trois ans, s’est dit enthousiasmé par l’expansion du travail missionnaire. Il travaille maintenant en tant que directeur de la planification pour Mission Adventiste et une partie de son travail consiste à cartographier et identifier les zones non atteintes et à envoyer des pionniers de Mission Globale pour implanter des églises.

Jeff Scoggins a déclaré que le nouveau programme pourrait fondamentalement transformer l’action missionnaire de l’Eglise afin d’atteindre beaucoup plus de personnes dans des endroits non atteints ou sous-atteints par l’Évangile.

« Tout ceci pour dire qu’il faut ramener davantage de missionnaires employés par l’Église dans des situations de contact direct, et établir l’œuvre dans de nouveaux territoires, » a-t-il dit

Traduction: Patrick Luciathe

Neuilly-sur-Seine : Journée spéciale sur les Droits de l’homme
Le rapport de la Trésorerie met l’accent sur la responsabilité et la fidélité dans l’utilisation des fonds

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top