Une nouvelle étude établissant un lien entre la consommation d’alcool et au moins sept types de cancers renforce la position de l’Eglise Adventiste du Septième jour qui est de s’abstenir de toute consommation d’alcool, a déclaré mardi un des principaux médecins Adventistes.

L’étude, publié dans la dernière édition du journal scientifique Addiction, a révélé que boire des quantités minimes ou modérées d’alcool cause le cancer de l’oropharynx, du larynx, de l’œsophage, du foie, du côlon, du rectum et du sein.

L’auteur de l’étude, Jennie Connor, de l’Université d’Otago en Nouvelle Zélande, a examiné minutieusement les évidences rassemblées par d’éminents instituts de recherche sur le cancer au cours des dix dernières années pour parvenir à la conclusion que toutes les boissons alcoolisées, y compris la bière, le vin, et les spiritueux, peuvent provoquer le cancer.

« Il y a de fortes indications montrant que l’alcool provoque le cancer de sept parties du corps et probablement d’autres, » a écrit Jennie Connor dans un extrait de l’étude. « Des estimations actuelles laissent entendre que des cancers liés à l’alcool dans ces parties du corps sont responsables de 5,8 pourcent de tous les décès dûs au cancer à travers le monde. »

L’Eglise Adventiste du Septième Jour a enseigné l’abstinence d’alcool depuis ses débuts au milieu des années 1850, en partie par rapport aux enseignements bibliques et aux conseils de la cofondatrice de l’église, Ellen G. White.

« En dépit de l’usage d’alcool rapporté dans la Bible et des rappels des dangers liés à sa consommation, la principale raison justifiant le fait que nous nous abstenions d’alcool est une raison spirituelle – nous ne voulons pas obscurcir notre esprit ou le rendre moins à même de percevoir la voix, les appels, les exhortations du Saint Esprit, » a déclaré Peter N. Landless, directeur exécutif de la Commission Internationale pour la Prévention de l’Alcoolisme et de la Dépendance aux Drogues et directeur du département des ministères de la santé de l’Eglise Adventiste mondiale.

La principale raison qui nous amène à nous abstenir d’alcool est une raison spirituelle, a dit Dr Peter N. Landless.

Cette raison spirituelle est le moteur derrière le message de santé prôné par l’église, message dont l’objectif est de rendre les Adventistes aptes à servir, a dit Peter Landless.

Il a déclaré que la nouvelle étude renforce la position de l’église sur l’abstinence : le non-usage plutôt que « l’usage modéré » en ce qui concerne l’alcool.

« L’usage modéré n’existe pas vu que la littérature scientifique est solide et claire lorsqu’elle déclare ‘qu’il n’y a pas de niveau raisonnable de consommation d’alcool,’ surtout lorsqu’il s’agit de cancérogenèse, » a dit Peter Landless à Adventist Review.

Il a déclaré que l’Eglise Adventiste et les Chrétiens en général devraient éviter les compromis subtils et parfois pas si subtils qui sont faits pour accommoder une culture de la boisson chez les jeunes et les plus âgés.

« Il nous faut arrêter de pêcher dans les eaux infestées de requins, les eaux des dangers manifestes et évidents de la consommation d’alcool dans le but de trouver un minimum de bénéfices potentiels, » a-t-il dit.

Traduction: Patrick Luciathe

Posté le 26 Juillet 2016 – Silver Spring, Maryland, Etats Unis – Andrew McChesney, rédacteur informations, Adventist Review

Source : http://www.interamerica.org/fr/2016/07/27/une-nouvelle-etude-etablit-un-lien-entre-lalcool-et-7-types-de-cancers/

PHILIPPINES : L'EAU DE LA VIE
PIERRE : HISTOIRE D'UN APPRENTISSAGE ET D'UN MESSAGE