Main Menu

Pourquoi Jésus n’a-t-il pas fait de politique ?

Shares

Car voici, le royaume de Dieu est au milieu de vous. Luc 17:21.

Jésus vivait sous un gouvernement corrompu et tyrannique; on voyait partout des abus criants, des extorsions, de l’intolérance, d’horribles cruautés. Cependant le Sauveur ne tenta aucune réforme politique. Il n’attaqua pas les abus nationaux, il ne condamna pas les ennemis de sa nation. Il ne s’ingéra pas dans les affaires de l’autorité et de l’administration du pouvoir en exercice. Celui qui est notre modèle se tint à l’écart des gouvernements terrestres. Non qu’il fût indifférent aux maux des hommes, mais parce que le remède ne résidait pas uniquement dans des mesures humaines et extérieures. Pour réussir, il convient d’atteindre les individus et de régénérer les cœurs.

Quelques pharisiens s’étaient présentés à Jésus “pour savoir quand viendrait le royaume de Dieu”. Luc 17:20. Plus de trois années s’étaient écoulées depuis le moment où Jean-Baptiste avait proclamé ce message avec une voix de trompette dans tout le pays: “Le royaume des cieux est proche.” Matthieu 3:2. Or ces pharisiens ne voyaient encore rien qui indiquât l’établissement du royaume. …

Voici quelle fut la réponse de Jésus: “Le royaume de Dieu ne vient pas de telle sorte qu’on puisse l’observer. On ne dira pas: Voyez, il est ici, ou: il est là. Car voyez, le royaume de Dieu est au-dedans de vous.” Le royaume de Dieu commence dans le cœur. Ne regardez pas de côté ou d’autre pour voir des manifestations de puissance terrestre accompagnant sa venue.

Les œuvres du Christ révélaient non seulement sa messianité, mais elles montraient aussi de quelle manière son royaume allait être établi. … Ceci apparaissait à travers la bonté de ses paroles inspirées, l’action de son Esprit et la communion que l’âme pouvait établir avec lui. La nature humaine, amenée jusqu’à la perfection du caractère du Christ, est la manifestation la plus éclatante de la puissance de son œuvre. …

Lorsque Dieu a donné son Fils à notre monde, il dotait les êtres humains de richesses impérissables, infiniment supérieures à celles amassées par les hommes depuis le commencement du monde. Le Christ vint sur la terre et manifesta devant les enfants des hommes l’amour éternel. C’est ce trésor que, grâce à nos relations avec lui, nous pouvons recevoir pour le révéler et le partager.

Ellen White, Puisssance de la grâce, p.16

Les deux églises adventistes d'Hongrie se réunifient après 40 ans
Pardonne-toi toi-même : Ne gâche pas ta vie avec des regrets !

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top