Ce n’est pas la première fois que nous entendons parler des exploits sportifs de la jeunesse adventiste de Genève, qui brille tant au volley-ball qu’au foot. Cette reconnaissance locale dépasse nos frontières, puisqu’après avoir participé à un tournoi adventiste en Espagne en novembre dernier, en ce mois de février, l’équipe a été invitée à participer à un tournoi de futsal en République Tchèque. « Que du sport », pensez-vous peut-être… sûrement pas !


Du 1er au 4 février 2018, une partie de la jeunesse adventiste de la région genevoise s’est rendue en République Tchèque sur l’invitation de l’église adventiste de Trutnov. Cette dernière organisait un tournoi national de futsal et a gentiment invité notre groupe suisse ainsi que l’équipe française de Collonges-sous-Salève à participer à l’événement.

Après une visite de Munich et de Prague entre Genevois, le groupe a rejoint ses hôtes à Trutnov où ils ont été installés au chalet « Karolina », un bâtiment historique car ce fut le premier des adventistes de République Tchèque.
C’est là que l’événement a vraiment commencé pour ces jeunes réunis autour de la parole de Dieu lors d’une méditation pour célébrer le début du sabbat et d’un repas offert par l’église locale (comme tout le long du week-end).

 

Le samedi fut aussi très spirituel. Le pasteur Freud Braz a délivré le message du matin, en français et traduit par une interprète. L’après-midi a été l’occasion pour tous de mieux se connaître.

Ce n’est que le soir que le tournoi a débuté pour se terminer le dimanche.

Les jeunes témoignent d’une très bonne ambiance entre les participants, tous très fairplays, caractéristique indispensable au bon déroulement d’une compétition sportive.

Le groupe suisse a bien joué puisqu’il a fini 4ème de la compétition et s’est fait remarqué en remportant les prix du Meilleur joueur, Meilleur attaquant et Meilleur gardien. Belle performance ! Félicitations !

Comme vous pouvez le constater, le week-end a été équitablement réparti en visites culturelles, moments spirituels et sport. C’est tout l’intérêt de ces tournois adventistes qui ne mettent pas l’accent sur la compétitivité ni l’exploit sportif. C’est toujours l’occasion de vivre un autre aspect de Dieu et de Son peuple qui n’est pas forcément le premier qui vient en tête : la communion sociale. C’est sûr, Dieu prend plaisir à voir Ses enfants s’amuser ensemble, prendre soin de leur corps par l’activité physique et ainsi développer une cohésion qui dépasse les rendez-vous du samedi, assis à l’église.

La particularité du groupe suisse qui s’est déplacé jusqu’à Trutnov est qu’il était composé de jeunes membres de l’église francophone, hispanophone, lusophone mais aussi de quelques sympathisants qui fréquentent ces églises. Un d’eux suit actuellement des études bibliques pour découvrir la Bible et le Dieu qui s’y révèle. Ce genre d’événement permet de « vivre des moments spéciaux tant spirituellement que socialement » comme le rapport le pasteur Freud Braz.

Au-delà d’un bon moment convivial, sans aucun doute, ces jeunes se sont aussi rapprochés de Dieu en vivant avec lui une de leur passion, le sport.

Sur les propos de Freud Braz

CONFESSION D’UN PASTEUR (ENCORE) CÉLIBATAIRE
PREMIÈRE PASTORALE 2018 EN 3 DÉFINITIONS