Main Menu

ADRA : Faim au Zimbabwe

Shares

La situation au Zvishavane

La région de Zvishavane est située au sud de Harare, capitale du Zimbabwe. Elle a toujours eu des précipitations suffisantes. Mais une étude régionale sur les cinq dernières années montre que le nombre de personnes dont le régime alimentaire était incertain augmente sans cesse. Les raisons sont multiples, les gens ont réagi à la sécheresse. Cependant, leurs méthodes de culture modifiées signifient que la qualité du sol se détériore rapidement et que les sources d’eau sont surexploitées.

Les ménages reçoivent de l’argent liquide. Ils ont donc assez pour se nourrir jusqu’à ce qu’ils puissent récolter ou générer des revenus. Un bon accès à l’eau est un point essentiel du projet. Des barrages sont donc construits et des jardins potagers communautaires avec des gouttelettes d’irrigation sont créés. Les familles reçoivent des semences pour la culture de légumes riches en nutriments et les personnes apprennent comment améliorer les rendements à long terme en économisant les ressources. Ainsi, les familles ont accès à une alimentation saine et elles peuvent vendre les excédents sur le marché local.

Diverses activités font de la promotion pour l’élevage de bétail et l’aviculture pour que les familles puissent agrandir le cheptel. Pour que les animaux puissent boire régulièrement, les auges sont reliées aux sources. Ceci élimine également le transport des seaux d’eau, ce qui est habituellement le travail des enfants et des femmes. Les agriculteurs sont soutenus dans la production de viande pour générer des revenus.

Les activités mentionnées sont réparties sur trois ans. ADRA Suisse s’engage pour commencer pour la première année. Les 1’300 familles de Zvishavane ont accès à des options nutritionnelles durables et variées, ce qui améliore leur régime alimentaire à long terme. Cela réduit leur dépendance vis-à-vis des organisations de secours qui fournissent de la nourriture.

 

Situation à Mbire

La région de Mbire est située au nord de Harare, capitale du Zimbabwe. Une étude sur les cinq dernières années montre que le nombre de personnes dont le régime alimentaire était incertain augmente sans cesse. Les raisons sont multiples, la grande pauvreté n’en est qu’une. Les gens ont réagi à la sécheresse : mais leurs méthodes de culture modifiées font que la qualité du sol se détériore rapidement et que les sources d’eau sont surexploitées.

Les ménages reçoivent de la nourriture. Ils ont donc assez pour se nourrir jusqu’à ce qu’ils puissent récolter ou générer des revenus. Un bon accès à l’eau est un point essentiel du projet. Un barrage est donc érigé et des jardins potagers communautaires avec des gouttelettes d’irrigation sont aménagés. Les familles reçoivent des semences pour la culture de légumes riches en nutriments et les personnes apprennent comment améliorer les rendements à long termes en prenant soin des ressources. Les familles ont donc accès à une alimentation saine et elles peuvent vendre le surplus sur le marché local.

Diverses activités font de la promotion pour l’élevage d’un bétail en bonne santé pour que les familles puissent agrandir le cheptel. Pour que les animaux puissent boire régulièrement, les auges sont reliées aux sources. Ceci élimine également le transport des seaux d’eau, ce qui est habituellement le travail des enfants et des femmes. Les agriculteurs sont soutenus dans la production de viande pour générer des revenus. La pisciculture et l’apiculture font également partie du projet.

Les 900 ménages à Mbire ont accès à des possibilités nutritionnelles durables et variées, ce qui améliore leur régime alimentaire à long terme. Cela réduit leur dépendance vis-à-vis des organisations de secours qui fournissent la nourriture. Les activités mentionnées sont réparties sur trois ans. ADRA Suisse s’engage pour commencer aussi pour la première année.

Faites un don à ADRA en indiquant « Situation au Zimbabwe » et soutenez ces familles.

https://www.adra.ch/fr/donation/

Source : ADRA Suisse

Jusqu'où pour une Bible ? - Témoignage de Mary [Vidéo]
Prix d’excellence pour deux pasteurs adventistes

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top