Main Menu

Pour des enfants en bonne santé

Shares

Élever un enfant est une lourde responsabilité ! James Dobson a popularisé cette affirmation en intitulant l’un de ses livres Parenting Isn’t for Cowards. Cependant, des siècles avant le livre de Dobson, la Bible et le conseil inspiré ont non seulement souligné cette responsabilité, mais ont aussi promis de nous donner du courage.

Ce que l’on fait pendant la grossesse, la petite enfance et l’enfance influence de façon significative la santé tout au long
de la vie. Il est question ici de bien-être global et non seulement physique. Vous êtes parents maintenant. Comme vous aimez votre enfant et vous souciez de sa santé, vous désirez être proactifs. Sachez donc que les habitudes ont un impact réel sur la santé. On peut enseigner de bonnes habitudes en matière de santé ; cependant, c’est par l’exemple qu’elles seront vraiment bien intégrées.

Les circonstances avant et pendant la grossesse, et même lors de l’accouchement, influencent la santé d’un enfant. Votre enfant est déjà là ; il faut donc veiller à lui procurer un environnement sain et sécuritaire sur les plans physique, social, et émotionnel. L’entretien de la dimension psychosociale et physique d’un enfant est primordial pendant l’enfance. Par conséquent, il importe d’allaiter votre enfant, de le câliner, de le manipuler avec soin et tendresse, d’être proche de lui, de jouer avec lui, et d’éviter les accidents. Les bilans de santé et les mesures médicales préventives sont nécessaires, certes, mais votre présence, votre amour, votre discipline, votre cohérence, votre ordre, et votre prévisibilité ne doivent pas être sous-estimés.

Une affirmation appropriée à l’âge, une discipline positive et une responsabilité progressive favorisent le bien-être de l’enfant. Évitez tout ce qui perturbe l’harmonie familiale : négligence, violence, maltraitance. De tels comportements peuvent, en effet, augmenter pour votre enfant le risque des maladies suivantes : maladie de cœur, diabète, anxiété, hypertension, dépression – sans parler du risque de tabagisme, de consommation d’alcool, d’usage de drogues, de promiscuité, de suicide. Ils peuvent même affecter son rendement scolaire et son intelligence émotionnelle tout au long de sa vie.

Le statut socioéconomique, l’éducation, la culture, le cercle social des parents, le quartier de l’enfant et les caractéristiques de l’école affectent aussi la santé. Quelles que soient vos circonstances et vos moyens, faites de votre mieux pour créer un environnement « riche » en espérance, en possibilités, en sagesse, en foi, et en apprentissage constant pour aider la famille à s’engager dans des comportements sains et à éviter les comportements malsains.

La fréquentation régulière de l’église et l’entretien d’une relation saine avec Dieu influencent positivement la santé physique et le bien-être, et peuvent réduire les effets des facteurs négatifs. Des activités régulières, cohérentes et appropriées parent-enfant, enfant-enfant, et de groupe favorisent la santé. Montrez à votre enfant que vous l’aimez, qu’il a
de la valeur à vos yeux. En établissant des attentes positives et élevées de sa part, en lui donnant des occasions d’être entendu et de participer aux affaires de la famille, en encourageant la formation d’un caractère semblable à celui du Christ, vous améliorerez, à coup sûr, sa résilience.

Pour nous qualifier nous-mêmes pour éduquer convenablement nos enfants, on nous conseille d’apprendre les leçons suivantes : maîtrise de soi, patience, tolérance, douceur, et amour. Par la grâce de Dieu, recherchez de telles vertus. Intéressez-vous au monde de votre enfant et impliquez-vous-y (à la maison, à l’église, à l’école, et au jeu). Enseignez-lui des techniques de survie et de débrouillardise en faisant de bons choix. Que l’optimisme, l’hygiène, le pardon et la compassion caractérisent votre vie. En vous voyant mener une vie disciplinée, honnête, remplie de douceur, votre enfant vous imitera.

Montrez-lui que vous estimez et respectez les personnes âgées, les pairs, les étrangers, et que vous appréciez la beauté et la simplicité. Lorsque vous profitez du plein air, respectez votre environnement. Adonnez-vous à un travail utile, et veillez à votre forme physique et mentale. Continuez à développer vos talents et soyez prompts à servir les autres. Prenez le temps de vous reposer adéquatement et de profiter d’une interaction sociale appropriée. Choisissez un régime sain à base
de végétaux ; évitez la suralimentation, et faites de l’eau pure votre boisson de choix.

En vous appliquant à toutes ces choses, grandes sont les chances que votre enfant suive votre exemple. Montrez-lui l’avantage de la tempérance en toutes choses, celle-ci étant un fruit du Saint-Esprit. Vivez paisiblement avec tous. Par-dessus tout, montrez combien vous êtes heureux de connaître et d’aimer celui dont la vie éternelle est de le connaître. Puissiez-vous obéir dèlement à celui que Dieu a envoyé !

Peter N. Landless est cardiologue spécialisé en cardiologie nucléaire, et directeur du Ministère de la Santé de la Conférence générale.

Zeno L. Charles-Marcel, M.D., est directeur adjoint du Ministère de la Santé de la Conférence générale.

2019 : résolutions du Nouvel An
C’est 2019, l’heure de rapprochement !

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top