Le Cyclone Irma sème la destruction dans la Caraïbe ; un séisme secoue le Mexique.

L’église Adventiste de LongBay à Anguilla après que la toiture se soit envolée et que les murs aient été détruits suite au passage du cyclone Irma le 6 septembre 2017. Image de la page Facebook de Royston Philbert

Le cyclone Irma a fait sa route sur les Caraïbes et a suivit vers l’État de la Floride aux Etats Unis, l’Église Adventiste du Septième Jour dans toute l’Inter Amérique attend toujours de pouvoir évaluer les dégâts causés dans les îles les plus touchées dans la Caraïbe. L’ouragan de catégorie 5 a causé la mort de 14 personnes, semé la destruction et laissé des milliers de personnes sans abri. Jusqu’ici, on ne dénombre aucun décès chez les membres Adventistes du Septième Jour, d’après ce qu’indiquent les principaux dirigeants de l’église.

La dévastation dans laquelle se retrouve Barbuda, où le gouvernement a signalé que 95% des bâtiments et des maisons ont été endommagés, a affecté les communications et l’infrastructure au niveau local.

« Plusieurs églises et écoles Adventistes ont été endommagées ou détruites, » a déclaré pasteur Israël Leito, président de l’Eglise Adventiste en Inter Amérique, qui est en contact avec des dirigeants d’églises régionaux qui se sont retrouvés sur le chemin d’Irma cette semaine.

« Nous savons que des dégâts ont été signalés dans les îles d’Antigua, d’Anguilla, de Barbuda, de Saint-Martin, de Saint-Thomas, de Tortola et beaucoup d’autres, mais l’information est partielle parce qu’il n’y a pas de système de communication qui fonctionne en ce moment, » a dit Pasteur Leito.

Vue de l’église Adventiste du Septième Jour de Philadelphia à St Thomas après que les vents du cyclone Irma aient endommagé sa structure. Image de la page Facebook de Lance Mckay.

« Notre principale préoccupation à l’heure actuelle est la sécurité personnelle de nos membres d’église, plus que l’infrastructure, parce qu’on s’en occupera le moment venu, » a expliqué pasteur Leito. Dès que ce sera humainement possible, l’évaluation des besoins des membres d’église et des églises sera réalisée avec une assistance spéciale de la Division Inter Américaine (DIA).

Porto Rico, Haïti et la République Dominicaine ont reçu beaucoup de pluie, mais n’ont signalé aucun dégât majeur, a indiqué pasteur Leito, qui a parlé avec les principaux dirigeants de chacun de ces pays cette semaine.

L’Union de la Caraïbe Atlantique, qui comprend les Iles Turk et Caicos, les Bahamas et les Iles Caïman, a fait savoir qu’elle a pris les précautions nécessaires et sera prête à aider ceux qui ont été touchés, une fois la tempête passée, selon ce qu’a indiqué pasteur Leonard Johnson, président de l’Eglise Adventiste dans l’Union de la Caraïbe Atlantique.

Le comité de coordination de l’intervention d’urgence de la DIA, l’Agence Adventiste de Développement et de Secours International (ADRAi) et son réseau de sections locales dans tout le territoire de la DIA se sont rencontrés cette semaine avant le passage du cyclone pour superviser la réponse et coordonner la distribution de provisions par le biais des sections locales d’ADRA.

Les pasteurs et les membres d’église bénévoles sont déjà formés pour réaliser des évaluations rapides des besoins et distribuer de l’aide lorsque l’accès aux routes permet de le faire, a dit David Poloche, directeur d’ADRA Inter-Amérique. Les besoins qu’il faudra satisfaire se situent au niveau des abris, des kits d’hygiène, des kits de nettoyage ménager, de la nourriture et de l’eau, qui seront distribués dès que possible, ont indiqué les dirigeants.

Tremblement de Terre au Mexique

Un tremblement de terre de magnitude 8,1 a secoué la côte sud du Mexique ce matin, touchant violemment l’état du Chiapas, et causant la mort de dizaines de personnes.

Les dirigeants de l’église dans l’état du Chiapas ont déclaré qu’aucun décès parmi les membres d’église n’avait été signalé. Les dégâts causés au siège de l’église dans le Chiapas et à deux écoles adventistes sont importants, a indiqué pasteur Leito, qui a parlé avec des dirigeants d’église tôt ce matin. Les évaluations des dégâts se poursuivront au cours des heures prochaines heures et des prochains jours.

« Nous continuons de prier pour la protection de Dieu sur Son peuple, » a déclaré Pasteur Leito.

« Nous sommes reconnaissants pour la direction du Seigneur et nous sommes assurés de Son attention, de Sa bénédiction et de Sa protection durant les moments difficiles, » a déclaré Pasteur Leito. « Des choses pires encore se produiront dans ce monde, mais c’est seulement pour nous aider à réaffirmer notre foi et à approfondir notre engagement envers Dieu, en gardant à l’esprit que la fin n’est pas si loin. »

Pour des informations actualisées sur l’Église Adventiste du Septième Jour en Inter Amérique, visitez nous sur le site interamerica.org.

Libna Stevens/DIA

Traduction: Patrick Luciathe

FILM + PIZZA, UN LANGAGE INTERNATIONAL !
AMOUR FAMILIAL, SPIRITUEL ET DIVIN – BAPTÊME DE CLEANE À NEUCHÂTEL LUSO-HISPANIQUE