Main Menu

L’Église Adventiste est-elle une secte ? Une question, deux réponses

Shares

Les évangéliques sont considérés comme ceux qui acceptent les doctrines centrales de la Bible, en particulier celles qui concernent le Christ.

Voyez ce que Eddie Gibbs, écrivain évangélique renommé, a écrit dans son livre « Church Next » (Downers Grove, IL : Inter Varsity Press, 2000) à la page 54 :

« Nous pouvons définir les Églises évangéliques comme celles qui sont engagées dans certains fondements théologiques non négociables. Cela inclut :

1) La nature de Dieu révélée comme étant trois dans une Trinité… ;

2) L’unicité de Jésus-Christ en tant que Fils de Dieu, qui est pleinement divin, mais qui s’est fait aussi pleinement humain par son incarnation ;

3) Les évangéliques croient que Dieu a choisi de se révéler à l’humanité par ses actes puissants et par sa parole, fidèlement enregistrés dans les Écritures et révélés par excellence en la personne du Christ ;

4) Les évangéliques insistent sur le besoin universel de salut et sur le caractère unique de l’œuvre salvatrice du Christ qui apporte pardon, délivrance, régénération, adoption et sanctification ;

5) Les évangéliques sont encouragés par l’espérance du retour certain du Christ ;

6) Les évangéliques affirment que tous les peuples se tiendront devant Dieu lors du jugement dernier ;

Ce sont ces convictions irrévocables qui constituent la base du dévouement des évangéliques à l’évangélisation mondiale. »

Notez que les Adventistes du Septième Jour ont toutes ces qualités essentielles dans leur corps doctrinal. Pour mieux le comprendre, nous vous suggérons de lire le livre “Les 28 croyances fondamentales” (Librairie Vie et Santé) qui décrit plus en détail nos 28 doctrines.

Le terme “secte” désigne un groupe de personnes ayant des doctrines différentes de la majorité ou une dénomination qui soutient des doctrines erronées. Remarquez que le terme peut avoir un sens à la fois bon et péjoratif. Malheureusement, de nos jours, les Adventistes sont taxés de “secte” non pas à cause de leurs doctrines particulières (la doctrine du sanctuaire céleste et du jugement d’investigation, respect du corps comme signe de spiritualité, mortalité de l’âme, et don prophétique en la personne d’Ellen White), mais dans le sens péjoratif du mot. C’est pourquoi beaucoup cessent d’étudier ce que nous enseignons simplement par peur de traiter avec une “secte”. En d’autres termes, les nombreuses accusations faites contre les adventistes ont pour effet de faire fuir les gens et de les empêcher de connaître d’autres vérités qui, par voie de conséquence, apporteraient de grands bénéfices à la vie spirituelle du croyant.

Mais quiconque se rapproche d’un adventiste pour découvrir sincèrement ce en quoi il croit, repart avec la certitude que nous exaltons Jésus et sa Parole. Alors :

  •  certains disent du mal des adventistes par manque d’information,
  • d’autres peuvent le faire en étant sincères, mais ils se trompent.

Dans le mauvais sens du terme, est considéré comme secte tout mouvement qui n’accepte pas la Bible entière (et ses principales doctrines, mentionnées ci-dessus) comme règle de foi et qui n’accepte pas Jésus comme Sauveur et Dieu.

Voici quelques caractéristiques d’une secte :

  1. Elle remplace Jésus par un leader humain ou renie Sa divinité,
  2. Elle remplace la Bible par des traditions ou des croyances humaines considérées comme hérétiques dans la Bible,
  3. Elle utilise la coercition pour obliger ses partisans à suivre ses opinions, anihilant ainsi leur liberté de choisir.

Il y a les “sectes” et les “fausses religions”. Les deux sont maléfiques. L’Église Adventiste n’entre dans aucune de ces catégories, comme on peut le voir brièvement ci-dessous.

Nous devons nous rappeler que nous sommes tous plongés dans une grande guerre entre le bien et le mal. Comme dans une vraie guerre, il y a l’information et la contre-information. Satan, l’ennemi de Dieu, veut faire paraître l’erreur comme une vérité et la vérité comme une erreur. C’est pourquoi nous devons demander à l’Esprit Saint de nous éclairer pour que nous puissions discerner toutes choses : « C’est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous, et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle ». Colossiens 1.9.

L’apôtre Paul lui-même a été accusé d’appartenir à une secte. Voyez : « Je t’avoue bien que je sers le Dieu de mes pères selon la voie qu’ils appellent une secte, croyant tout ce qui est écrit dans la loi et dans les prophètes » Actes 24.14.

Si Paul, apôtre du Christ, a été accusé de faire partie d’une secte, cela peut tout à fait se produire aussi avec les Adventistes et beaucoup d’autres religions sérieuses qui font de la Parole de Dieu leur seule règle de foi et de pratique (dans ce cas précis, je suis même heureux quand on dit que je suis dans une secte, car on m’accuse des mêmes convictions de Paul au sujet de la loi et l’Ancien Testament).

Le fait que Paul soit accusé d’appartenir à une secte ne démontre pas que c’était bien le cas. Nous savons qu’il a suivi le chemin enseigné par Jésus et les apôtres. De même, le fait que les adventistes soient appelés “secte” (au sens péjoratif du terme) n’en fait pas une religion de seconde catégorie. Seules leurs agissements et leurs doctrines peuvent leur conférer cette appellation ou non.

Ceux qui étudient les croyances adventistes en utilisant des sources fiables en ont une autre compréhension.

Il est bon de rappeler que beaucoup d’évangéliques, après avoir vérifié les faits (ce que tout chercheur sincère doit faire), ont changé leur point de vue par rapport aux adventistes.

The Eternity Magazine a nommé un de ses rédacteurs, membre de l’Église baptiste, pour mener une enquête impartiale et approfondie sur le message des Adventistes du Septième Jour. En voici le résultat, sa déclaration faite dans le numéro d’octobre 1956, p. 38 du journal : « Cet auteur a lu toutes les publications anti-adventistes publiées au cours des 57 dernières années dans les catalogues de la bibliothèque du Congrès et des bibliothèques publiques de New York. Moins de 20 pour cent de ces ouvrages sont à jour ou contiennent la position exacte des Adventistes du Septième Jour telle que prêchée et publiée aujourd’hui.

Mes recherches m’ont permis de découvrir que non seulement de nombreuses citations mensongères relatives aux premières publications adventistes ont été purgées des publications actuelles, mais aussi que de nombreux critiques de l’Église Adventiste ont constamment eu recours à un processus condamné par l’éthique, le processus dit de « l’ellipse » qui consiste à supprimer une partie de phrase et parfois de paragraphes entiers entre deux périodes, afin de faire croire que les Adventistes soutiennent certaines idées alors qu’en vrai, ils les rejettent catégoriquement et avec force ».

L’auteur conclut :

« Or une étude impartiale des faits couvrant une période de sept ans, des entretiens avec des responsables de l’Église Adventiste, et surtout la lecture d’une multitude de publications adventistes et de publications à leur encontre, m’ont amené, en tant que chercheur, à croire qu’un réexamen de la croyance Adventiste du Septième Jour est une nécessité absolue dans les milieux évangéliques orthodoxes d’aujourd’hui. »

Le pasteur Walter Martin, polémiste et écrivain baptiste américain, a écrit, dans le passé, beaucoup de mensonges (dû à un manque d’information) contre les adventistes. Après d’honnêtes recherches sur la position doctrinale exacte des chrétiens qui gardent les commandements de Dieu, il a récemment publié dans les médias évangéliques un livre aux répercussions importantes, intitulé “La vérité sur l’adventisme du septième jour”, dans lequel il se repent de nombreuses exagérations et imprécisions qu’il leur avait infligées. Bien qu’en désaccord avec les points doctrinaux soutenus par les Adventistes, il est revenu sur ses inventions et ses accusations gratuites, pour arriver à la conclusion suivante : « Les Adventistes sont de vrais chrétiens, croyants en Christ, sauvés par la foi ». – Ibid, p. 10.

Le pasteur Billy Graham, l’un des meilleurs prédicateurs au monde, a déclaré à plusieurs reprises que les Adventistes sont chrétiens et s’est même montré ami de ceux qui gardent le sabbat.

Chaque jour, de plus en plus de chercheurs bibliques en arrivent à la conclusion que les “Sabattistes” sont pleinement chrétiens, car leurs croyances sont basées uniquement sur la Bible Sainte !

Cher lecteur, si vous voulez vraiment savoir ce que nous enseignons et prêchons, ne vous en tenez pas à ce que les autres disent de nous. Méfiez-vous des déclarations affichées sur Internet. Lisez vous-même nos publications et tirez-en vos propres conclusions. Ce n’est qu’alors que vous saurez en quoi nous croyons vraiment.

Les Adventistes affirment et croient que le salut se reçoit uniquement par la foi – un don de la grâce de Dieu. Ils ont redécouvert des vérités importantes de la Parole de Dieu qui étaient cachées. Des vérités entièrement bibliques qui sont un signe d’amour et de loyauté envers Dieu. Vérifiez par vous-même ces enseignements !

Leandro Quadros, pasteur adventiste.


On parle beaucoup de l’Église Adventiste du Septième Jour (EASJ) comme d’une secte, mais est-ce vrai ? Tout d’abord, il est nécessaire de comprendre ce qu’est une secte (beaucoup ne savent pas définir le concept de secte quand on leur demande).

Le mot « secte » vient du latin Secta = section, diviser, séparer en parties ou en morceaux. Un concept originellement d’ordre sociologique, puis, simplement toute doctrine, idéologie ou système qui s’écarte de la correspondante doctrine ou du système dominant correspondant.

Dans la Bible, les chrétiens sont appelés par Tertulle la secte des Nazaréens : « Nous avons trouvé cet homme, qui est une peste, qui excite des divisions parmi tous les Juifs du monde, qui est chef de la secte des Nazaréens. » Actes 24.5

Saisissant la définition de secte, il est maintenant nécessaire de connaître un peu l’Église Adventiste du Septième Jour.

L’Église Adventiste du Septième Jour a été fondée en 1864 par Joseph Bates, Ellen White et James White. Contrairement à ce que beaucoup croient, William Miller connu sous le nom de « l’Adventiste » n’est pas un des fondateurs de cette église, même si c’est son message à propos de l’imminent retour de Jésus qui a suscité l’organisation de l’église par une partie de ceux qui l’ont cru.

Les racines de l’Église Adventiste du Septième Jour sont très proches des Églises baptiste et méthodiste, mais leur identification avec les peuples médiévaux qui n’ont pas accepté les postures dogmatiques de l’Église catholique est très évidente, comme par exemple les Vaudois du Piémont.

Aujourd’hui, l’Église Adventiste du Septième Jour compte environ 20 millions de membres baptisés, 112 collèges et universités, plus de 1900 écoles secondaires, environ 6000 écoles primaires et 172 hôpitaux dans 206 pays du monde.

D’autres actions de l’Église Adventiste sont également connues et reconnues, par exemple :

  • ADRA, une organisation non gouvernementale d’assistance humanitaire à travers le monde. L’un des objectifs d’ADRA est de mettre en œuvre des projets de développement communautaire et d’aide humanitaire.
  • Hope Channel TV : Par les ondes de la radio, d’Internet et de la télévision, la Parole du Seigneur est annoncée à des personnes éloignées, en mettant l’accent sur la fenêtre 10/40 qui est connue dans le monde pour être la partie du globe où le christianisme a énormément de mal à entrer.

L’un des éléments essentiels pour comprendre les fondements qui gouvernent l’Église Adventiste du Septième Jour est son corps doctrinal, qui présente 6 doctrines et 28 croyances fondamentales basées sur la Bible. Comme il s’agit d’une église protestante, l’ensemble de 5 socles présentés par Luther s’applique également à cette église, la Bible étant la seule règle de foi et de pratique.

Le livre “Les 28 croyances fondamentales”, livre important pour comprendre les doctrines de l’Église Adventiste du Septième Jour, présente ses croyances de la forme suivante :

Croyances sur Dieu

  • Les Saintes Écritures
  • La Trinité
  • Le Père
  • Le Fils
  • Le Saint-Esprit

Croyances sur l’humanité

  • La Création
  • La nature de l’homme

Croyances sur salut

  • Le grand conflit
  • La vie, la mort et la résurrection du Christ
  • L’expérience du salut
  • Croître en Christ

Croyances sur l’Église

  • L’Église
  • L’Église du reste et son mandat
  • L’unité du corps du Christ
  • Le baptême
  • La Sainte Cène
  • Dons spirituels et ministères
  • Le don de prophétie

Croyances sur la vie chrétienne

  • La loi de Dieu
  • Le sabbat
  • La gestion chrétienne de la vie
  • L’éthique chrétien
  • Le mariage et la famille

Croyances sur derniers événements de l’Apocalypse

  • Le ministère du Christ dans le sanctuaire céleste
  • La seconde venue du Christ
  • L’état des morts et la résurrection
  • Les mille ans et l’élimination du péché
  • La Nouvelle Terre

Parmi les croyances les plus notables, on retrouve la création de la Terre en 7 jours littéraux, le ministère du Christ dans le sanctuaire céleste, le retour du Christ d’une manière visible et littérale, et le sabbat comme le jour de repos.

D’autres croyances et pratiques de l’Église Adventiste sont différentes, comme la croyance aux symboles plutôt qu’aux sacrements, y compris pour le baptême (qui se fait par immersion, et non par aspersion comme l’Église Catholique romaine et les églises de la Réforme protestante : anglicans, presbytériens et luthériens)

Comme vous pouvez le voir, l’Église Adventiste a un message très spécial, un message de foi et d’espérance à l’approche du prochain retour de Jésus. A travers ses actions d’évangélisation basées sur la parole du Seigneur, comme par exemple au Rwanda où 60 000 personnes ont été baptisées en 2016, beaucoup sont amenés à connaître ce message présenté à travers un christianisme pratique.

  • Si vous désirez recevoir de la documentation écrite sur les croyances Adventistes du Septième Jour,
    contactez-nous :

secretariat@adventiste.ch ou +41 (21) 632 50 20

Adventiste Magazine

"Ma femme est malade"...La souffrance des proches aidants
Une alternative à la chirurgie à cœur ouvert est maintenant disponible à LLUMC

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top