Après trop de temps et trop de fautes, cette femme n’avait plus aucune perspective.

Belinda et John se sont connus dans un magasin du quartier. John avait remarqué Belinda comme très charmante, tandis que Belinda ne partageait pas les mêmes sentiments. Sortant du magasin, John a attendu patiemment l’arrivée de Belinda. Elle s’était aperçue qu’il était en train d’attendre pour pouvoir lui parler. Il finit par s’approcher d’elle et lui donner son numéro de portable. Ils ont donc commencé à parler, à être amis, à sortir ensemble et, après quelques temps, elle a déménagé chez lui. Trois mois plus tard, Belinda a découvert que John était un trafiquant de drogue ; cette découverte a épouvanté Belinda, qui ne voulait rien avoir à faire avec ce style de vie.

Belinda voulait interrompre leur relation amoureuse mais John la pria de rester, lui promettant qu’il allait changer de vie. Six mois plus tard John continuait à être un trafiquant de drogue, tandis que Belinda attendait leur premier fils. Elle ne voulait pas diviser la famille et n’avait aucun moyen pour subvenir à ses besoins et à ceux de l’enfant. Elle prit donc la décision de continuer leur histoire d’amour.

Photo by Giulia Bertelli on Unsplash

Ce n’est pas comme cela que j’ai été élevée

Belinda commençait à se sentir coupable parce qu’on lui avait appris qu’il fallait se marier et vivre en tant que mari et femme, et pas dans le péché. En parlant à John de ses sentiments, elle a aussi découvert que lui, il n’avait jamais pensé au mariage ; mais si cela était ce que Belinda désirait le plus, il l’aurait épousée. « Mais je ne suis pas un homme fidèle », dit-il. Elle était bien consciente qu’elle devait trouver la force de s’en aller à ce moment précis ; toutefois, Belinda décida de rester, poussée par l’amour envers son fils et par la préoccupation de ne pouvoir être économiquement indépendante ; elle a donc épousé John.

Belinda savait que, au fils des années, le mari avait eu plusieurs relations extraconjugales mais elle n’avait jamais trouvé la force de le confronter, continuant toujours à penser à son apport économique. Des années plus tard, John a finalement laissé son ancienne vie de trafiquant de drogue derrière lui, en commençant à travailler dans un bureau de poste. Un après-midi il oublia son portable chez eux, ce qui donna l’opportunité à Belinda de découvrir que le mari avait plusieurs relations avec d’autres femmes. Quand elle réussit finalement à lui en parler, il lui dit : « Tu savais très bien quel genre d’homme j’étais, tu savais que j’avais d’autres femmes dans ma vie ».

« Mais nous sommes mari et femme. Cela ne signifie rien pour toi ? », demanda-t-elle.

« Non », lui répondit-il.

Voir aussi : UN COUPLE CHRÉTIEN TÉMOIGNE DE LA RESTAURATION DE DIEU DANS SA VIE

Aucune alternative

Belinda resta toute seule à pleurer. Elle s’agenouilla, en demandant à Dieu de l’aider. Quelques jours après, Belinda s’est présentée à ma porte, en quête d’aide et assistance. Nous avons commencé un parcours ensemble, pour prendre aussi en considération les options qu’elle avait à disposition.

Belinda soutenait que le mari refusait de suivre un parcours de couple et qu’il aurait continué à avoir des relations extraconjugales avec d’autres femmes, vu qu’elle, selon la pensée de John, ne le satisfaisait plus. John voulait une femme capable de combler tous ses caprices, chose que Belinda n’était plus disposée à faire. Maintenant, à l’âge de 45 ans, elle prépare les papiers du divorce. Elle doit recommencer à zéro, toujours sans savoir comment subvenir à ses besoins. La maison, la voiture, les biens immobiliers : ils appartiennent tous à John. Il lui dit qu’elle aurait dû partir tout comme elle était entrée chez lui, à savoir avec rien.

Après la première session de thérapie, Belinda a pris la décision de retourner à l’église ; elle n’était plus effrayée de devoir répartir à zéro. « Je n’ai jamais accepté de faire ce type de vie, je mérite mieux ».

Pendant le parcours thérapeutique, j’ai partagé avec elle plusieurs textes bibliques, en me proposant de l’assister pendant son nouveau chemin.

Lire aussi : MON HISTOIRE : J’AI ÉTÉ VICTIME DE VIOLENCE CONJUGALE !

Textes bibliques et suggestions

« Mais celui qui commet un adultère avec une femme est dépourvu de sens, celui que veut se perdre agit de la sorte » – Proverbes 6.32

« Ne vous y trompez pas : les mauvais compagnies corrompent les bonnes mœurs » – 1 Corinthiens 15.33

  1. Ne jamais arrêter de prier, rester toujours lié au Seigneur.
  2. Ne pas être complètement dépendant de l’autre personne.
  3. Chercher un aide psychologique et un plan d’évasion sûr.
  4. Se faire visiter par un médecin contre les MST.
  5. Ne pas faire de compromis avec sa propre vie.
  6. Réorienter complètement les pensées et actions.

Quand on choisit de s’engager avec une personne qui vit ouvertement une vie de mensonges et corruption, il faut être suffisamment fort pour réussir à s’en aller et rompre immédiatement la relation romantique entretenue.

De Kim Logan-Nowlin

Source:https://www.messagemagazine.com/relationship/drama-files-too-late-to-break-up/

Traduit par Tiziana Calà

Téléchargez l’appli Adventiste Magazine

Rendez-vous sur Play Store ou sur Apple Store.

LA BIBLE DÉCOUVERTE DERRIÈRE UN MANUSCRIT DU CORAN !
OÙ ALLER POUR RÉUSSIR À FUIR DE SOI-MÊME ?

Leave a Comment