Russie : Le conseil pour les droits de l’homme de la présidence critique la loi anti-missionnaire.

Le 7 février, le Conseil pour les Droits de l’homme de la présidence russe a donné son avis sur la loi «anti-missionnaire» promulguée en juillet 2016, rapporte l’agence Interfax.

Adoptée dans le cadre d’un paquet de mesures anti-terroristes, la loi a surtout été utilisée pour harceler des adeptes du protestantisme et de religions orientales. «Comme le montre la pratique, ce ne sont absolument pas les membres de groupes dangereux qui sont inquiétés, mais en grande majorité les participants à des organisations protestantes pacifiques et déclarées», conclut le rapport du Conseil pour les Droits de l’homme.

«Toute la partie concernant à l’activité missionnaire doit être sortie du cadre de la législation anti-terroriste. Elle nécessite en en effet d’être retravaillée en tant que projet de loi indépendant, si le gouvernement de la Fédération de Russie juge une telle loi indispensable», préconise le rapport.

Le Conseil pour les droits de l’homme avait dû examiner cette question. En effet, une pétition demandant l’abrogation de la loi avait recueilli plus de 100 000 signatures sur le site Initiative de la société russe en janvier dernier.

downloaded_7_16128

 

Paru le 14 février sur Evangeliques.info. Reproduit avec autorisation

Source : https://goo.gl/9STtK5

2 HEURES DU MATIN
LES MAROCAINS CHANGEANT DE RELIGION NE SERAIENT PLUS PASSIBLES DE LA PEINE DE MORT