Main Menu

UN CHIEN ADVENTISTE “ÉVANGÉLISE” PLUS DE 20 PERSONNES

Shares

Le chien adventiste refuse de chasser le sabbat et ne mange pas de porc.

Tous les villageois ont couru vers la piste d’atterrissage, en chantant et dansant, lorsque le pilote de mission Gary Roberts a atterri à Suminka, un village reculé de la province indonésienne de Papouasie.
Cela a pris 10 ans aux villageois de couper les arbres à la main pour libérer l’espace afin de construire une piste d’atterrissage dans leur montagne, et l’avion missionnaire de Gary était le premier à y poser. C’était un grand événement.

A la sortie de Gary de l’avion, la foule a fait silence. Les chants et les danses ont cessé.
« C’est un avion adventiste du septième jour ? » a demandé un homme.
Les villageois avaient remarqué le logo des trois anges à l’arrière de l’avion.
Gary était surpris. Il ne s’attendait pas à ce que la population de Suminka, un village longtemps accessible uniquement après un long trek à pied, ait entendu parler de l’Église Adventiste.Très vite, les villageois ont raconté que plusieurs d’entre eux respectaient le sabbat. Et cela, ont-ils ajouté, à cause d’un chien Adventiste du Septième Jour.

DES EXAMENS LE SABBAT : UN PROBLÈME OU UNE AUBAINE ?

Un rêve inhabituel

L’histoire a commencé quelques années plus tôt sur l’autre rive, en Papouasie Nouvelle Guinée, quand un pasteur Adventiste, Moses, et un pasteur laïc nommé Darius ont fait le même rêve, la même nuit.

Le matin suivant, l’un a dit, « J’ai fait un rêve cette nuit. »
L’autre a dit, « Moi aussi, mais je ne voulais pas te le dire. »
Tous deux ont vu dans leur rêve un ange qui disait « Va à Suminka ».

Quelques jours plus tard, les deux hommes sont partis faire la randonnée de trois jours en direction de Suminka.

En arrivant au village, ils ont annoncé que des réunions d’évangélisation auraient lieu chaque soir pendant une semaine sous un arbre, de l’autre côté du village. Mais le jour de la première rencontre, le pasteur Moses est tombé malade, la malaria. Il se sentait terriblement mal, si mal que les villageois ont prédit qu’il mourrait.
« Mais si son état s’améliore, alors nous irons l’écouter lors des conférences, » ont-ils promis.

Toute la journée, le pasteur Moses s’est senti très malade. Mais à 17h00, il s’est soudain senti mieux. Il a pris une douche et a prêché. Après cela, il est à nouveau tombé malade.

Cela s’est passé ainsi toute la semaine. Il était malade jusqu’à 17h00, puis il se sentait mieux, prenait une douche, allait prêcher, et retombait malade. Lors des conférences, il parla du sabbat et mit en garde ses auditeurs sur la consommation de viandes impures comme le porc. Le cochon sauvage est un plat populaire dans les montagnes de Papouasie.

A la fin de la semaine, le pasteur Moses fit un appel. Personne ne se leva.

Lui et le pasteur Darius retournèrent chez eux profondément déçus. Ils se demandaient pourquoi ils avaient reçu ce rêve sans obtenir aucun résultat.

DRAME À L’ÉGLISE ADVENTISTE À TRINIDAD

Un chien transformé

A Suminka, la vie reprit son cours normal – jusqu’au samedi matin suivant. Le chien le plus fort en chasse, Dolby, se leva et se dirigea vers un sentier. Son maître et d’autres villageois ont pensé qu’il avait senti quelque chose et le suivirent. Le chien alla jusqu’à l’arbre sous lequel le missionnaire avait prêché et s’assit. Les villageois ont trouvé cela très étrange.

Le samedi suivant, même scénario. Le chien se leva, alla jusqu’à l’arbre et s’assit. Il refusait de chasser le samedi.

Les villageois ont également remarqué que le chien avait arrêté de manger de la viande de porc. Il refusait de chasser les cochons sauvages et les autres animaux impurs.

« Dolby est devenu Adventiste du Septième Jour, » a lancé un villageois.
« S’il loue le jour du sabbat, nous le devrions aussi, » a déclaré un autre.

Ainsi, plusieurs villageois ont commencé à respecter le sabbat et ont cessé de manger de la nourriture impure.

Gary, le pilote missionnaire, était tout excité en entendant l’histoire. Plus tard, il appela le pasteur Moses, mais il était injoignable, alors il contacta Darius et lui proposa de s’organiser pour passer un an dans le village pour enseigner à la population les vérités bibliques.

Aujourd’hui, près de la moitié du village de 200 adultes et enfants gardent le sabbat, et 21 personnes ont été baptisées.

Dolby continue de refuser la nourriture impure. Les villageois disent de lui que c’est un chien très sain.

 

  • Témoignage du pilote Gary (en anglais)

 

De Andrew McChesney, adventistmission.org
Source https://www.adventistmission.org/%E2%80%8Bseventh-day-adventist-dog
Traduit par Eunice Goi

 

Téléchargez l’appli Adventiste Magazine

Rendez-vous sur Play Store ou sur Apple Store.

LE CHRÉTIEN SLIMANE BOUHAFS LIBÉRÉ DE LA PRISON EN ALGÉRIE !
ELLEN WHITE ET SON PORTRAIT DE LUTHER

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top