Main Menu

Appel aux hommes de l’église pour sauver nos jeunes !

Shares

Faire grandir les jeunes : comment sauver notre église !

Faites ces choses sur une base régulière et nos enfants se sentiront des membres précieux de notre communauté ecclésiale.

J’ai eu le privilège d’assister à l’un des événements les plus importants de l’Australie. Avec la participation de présidents, médecins et experts de premier plan ; il y avait même une délégation de la Nouvelle-Zélande ! Tout en n’ayant pas d’expertise particulière dans le secteur, j’étais très intéressé au sujet traité et j’étais vraiment heureux d’avoir été invité pour rendre compte de l’événement.

De quoi s’agissait-il ? J’ai participé au congrès concernant l’engagement des jeunes de l’Église Adventiste du 7èmeJour en Australie (AUC).

S’agissait-il vraiment des événements les plus importants du moment ? Selon le pasteur Murray Hunter, agent de communication pour l’AUC, oui, et moi je ne peux que partager son opinion. Ceci parce que nous avons discuté de la survie de l’Église Adventiste.

Notre mission de former des disciples et de partager le message spécial de notre foi est plus nécessaire que jamais ; mais nos églises vieillissent toujours plus. Beaucoup de jeunes quittent de plus en plus l’église dès qu’ils deviennent indépendants.

Mais ne désespérez pas, il y a quand même de bonnes nouvelles. En effet, on a abordé la question et il y a un accord et une unité de but dans toute l’église adventiste en Australie ; il y a aussi des choses pratiques que nous pouvons faire (au niveau mondial et local) pour aider l’Église à former les jeunes.

Selon les études concernant l’engagement des jeunes, il y a six enseignements fondamentaux communs aux églises qui « forment et font grandir les jeunes » : donner des responsabilités aux jeunes, avoir de l’empathie pour eux, s’assurer que le message de l’église est centré sur le rôle de Jésus, avoir une communauté chaleureuse et affectueuse, donner la priorité aux jeunes et aux familles et donner aux jeunes de bonnes opportunités de « voisinage » (services dans la communauté locale et mondiale).

Si votre église ne présente pas ces caractéristiques, peut-être qu’il y a quelque chose qui ne va pas.

Les stratégies communes aux églises qui réussissent à former les jeunes n’affectent pas négativement les autres générations mais, au contraire, améliorent la santé et la croissance de l’église dans tous les secteurs. La réalité est que les églises qui font grandir les jeunes arrivent à atteindre plus efficacement toutes les générations. « Dans un royaume gagnant, un fort ministère des jeunes renforce toute la congrégation » (Powell, Mulder and Griffin, Growing Youth, p. 42). Peut-être que vous ne pouvez pas changer la culture de votre union ou celle de votre église locale, mais il y a des choses simples que vous pouvez mettre en œuvre. Peut-être que votre église est déjà en train de faire certaines de ces choses, ou peut-être que c’est toi qui les fait au niveau personnel. Ce n’est pas grave. Il fait toujours du bien de les rappeler et les affirmer.

Chers parents, cela commence avec vous. Selon Chap Clark, expert en pastorale de la jeunesse et de la famille, les parents sont « la plus grande influence sur la foi de l’enfant ». Cherchez à avoir un culte familial aussi souvent que possible. Mais impliquez aussi les enfants, ne vous contentez de les laissez participer de manière passive. Laissez-les lire, posez-leur des questions et faites-leur diriger une partie de la méditation.

 

« LES STRATÉGIES COMMUNES AUX ÉGLISES QUI RÉUSSISSENT À FORMER LES JEUNES N’AFFECTENT PAS NÉGATIVEMENT LES AUTRES GÉNÉRATIONS MAIS, AU CONTRAIRE, AMÉLIORENT LA SANTÉ ET LA CROISSANCE DE L’ÉGLISE DANS TOUS LES SECTEURS »

 

Photo by Katherine Chase on Unsplash

 

 

Et si vous êtes un homme, surtout un père, le fardeau retombe sur vous. Il n’est pas commun de dire aux hommes de se lever et de prendre les rênes dans les mains, mais transmettre la foi s’est avéré plus efficace lorsque les pères font preuve de foi envers leurs enfants. Hommes, vous devez jouer un rôle actif dans le processus d’édification de la foi. Parlez de votre foi devant et avec vos enfants. Peut-être que vous n’avez pas d’enfants ou peut-être que vos enfants sont déjà adultes, qu’ils n’habitent plus avec vous ou qu’ils ont décidé de quitter l’église. Vous avez quand même un rôle important à jouer. Se former et prendre soin des enfants est extrêmement important. Faites savoir aux enfants de votre église qu’ils sont importants pour vous et que vous voulez les protégez. Identifiez les enfants qui viennent à l’église sans père ou ceux qui n’ont pas du tout un père dans leur vie, et décidez d’investir sur eux, en leur fournissant des modèles masculins.

Utilisez une stratégie bien définie : parlez aux autres hommes de l’église et cherchez ceux qui peuvent être intéressés à investir dans les jeunes, afin que personne ne se sent exclu.

Parlez à un jeune (ou à trois jeunes) de votre église (en apprenant aussi leurs noms) et demandez-leur pour quoi ils aimeraient que vous priiez. Engagez-vous à prier pour eux chaque jour, faites-leur savoir que vous continuez à prier et demandez-leur s’ils ont d’autres sujets de prière.

Faites ces choses sur une base régulière et nos enfants se sentiront comme des membres précieux de notre communauté ecclésiale.

De Jarrod Stackelroth

Source: https://record.adventistchurch.com/2018/06/08/growing-young-how-to-save-our-church/

Traduitpar Tiziana Calà

Téléchargez l’appli Adventiste Magazine

Rendez-vous sur Play Store ou sur Apple Store.

Connaissez-vous le projet vidéo John 10:10 ?
Paris : « Métro, Boulot, Dodo »... et témoignage !

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top