Main Menu

Des Adventistes parmi les victimes du séisme à Célèbes, en Indonésie

Shares

Photo de la Division de l’Asie-Pacifique Sud

Un séisme dévastateur de magnitude 7,5 a frappé l’île de Célèbes le vendredi 28 septembre, le dernier d’une série de séismes qui a touché la province de Papouasie en Indonésie. L’Agence Nationale Indonésienne de Gestion des Catastrophes (INDMA) confirme que le nombre de morts s’élève maintenant à 832 personnes, avec un nombre non confirmé de civils blessés ou portés disparus qui augmente au fil des heures.

Soixante-douze heures après le tremblement de terre, les autorités tentent de récupérer davantage de corps alors que les opérations de recherche et de sauvetage se poursuivent dans ce qui est maintenant reconnu comme étant le séisme le plus meurtrier enregistré cette année. L’INDMA confirme que plus de deux millions de personnes ont été touchées par cette catastrophe naturelle sans précédent. Selon les rapports, la plupart des décès et des blessures ont été causés par la chute de débris et par les vagues du tsunami.

Le terrible tremblement de terre a commencé vendredi lorsque des secousses répétées ont frappé la province centrale de Célèbes, provoquant un tsunami de trois mètres de haut qui s’est dirigé vers les côtes de Donggala, de Palu et de Mamuju. Plus de 130 répliques ont également été enregistrées. Treize districts de la province de Donggala Regency et huit districts de la ville de Palu ont été fortement exposés à l’échelle VI-VII MMI (Intensité Modifiée de Mercalli).

En seulement trois mois, l’Indonésie a connu plusieurs tremblements de terre, dont un séisme de magnitude 6,9 à Lombok en août. Les habitants de l’île tentent toujours de récupérer de ce séisme.

Il a été confirmé que des Adventistes de la ville de Palu ont été affectés par le séisme. Selon les dirigeants Adventistes locaux, plusieurs membres sont morts. Certains ont survécu en courant vers des lieux plus élevés.

Dans un sms, pasteur Alvian Sadondang a déclaré que lui et sa famille étaient reconnaissants d’avoir tous survécu pendant cette catastrophe naturelle, mais ont été attristés par la dévastation qu’elle a causé aux habitants de Palu, y compris aux membres Adventistes.

« Ma famille et moi cherchons les membres de notre église qui sont toujours portés disparus en ce moment. Cinq de nos frères ont été victimes du tsunami et il y en a encore d’autres que nous recherchons encore, » a déclaré pasteur Sadondang.

« Notre bureau de la Mission du Centre de Célèbes est également fortement endommagé, ainsi que nos églises de Setia Budi et de Parigi. La plupart des gens dans la communauté ont besoin de nourriture et d’articles de première nécessité, » a ajouté pasteur Sadondang.

L’Église Adventiste de la région de l’Asie-Pacifique Sud invite chacun à prier pour les familles touchées de manière significative par ce séisme. L’Église cherche également des moyens d’apporter son aide aux survivants de cette tragédie. L’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA) en Indonésie travaille maintenant en étroite coordination avec les autorités locales afin d’apporter son aide et d’évaluer comment aider les plus de 350000 civils à Palu qui ont été touchés par cette tragédie.

Actuellement, les transports dans les zones touchées ne sont pas disponibles en raison des ravages causés par le séisme et le tsunami. L’Aéroport de Mutiara Sis Al Jufri, dans la ville de Palu, est fermé en raison de gros dégâts subis, ce qui rend difficile le transport par avion de produits de secours et d’aide dans la région. Les aéroports de Mamuju et de la province de Gorontalo sont toujours en activité.

Selon un récent rapport de situation fait par ADRA, les voies d’accès constituent une vraie difficulté et beaucoup d’entre elles sont fermées en raison de glissements de terrain.

Les problèmes de communication représentent un obstacle, car les lignes électriques tombées contribuent aux difficultés rencontrées pour signaler les processus et la collecte de données sur les victimes.

ADRA Indonésie travaille en étroite collaboration avec les agences locales de gestion des catastrophes pour mener des évaluations rapides afin de déterminer les principaux besoins des victimes et des survivants. Les besoins immédiats sont la nourriture prête à consommer, de la nourriture pour bébés, des abris d’urgence, des bâches, des couvertures et de l’eau potable. Il y a également un urgent besoin de bénévoles dans le domaine médical pour soigner les victimes qui ont survécu aux secousses.

Après évaluation, ADRA prévoit de distribuer de la nourriture, des vêtements et des abris de fortune aux communautés touchées à Célèbes. Si vous souhaitez aider les familles touchées par cette catastrophe, vous pouvez contacter le bureau d’ADRA Indonésie à l’adresse adraindonesia.org.

Escape Game i9teen : jeu d’évasion basé sur le livre de l’Apocalypse
L’Église Adventiste ne tolère aucune forme de maltraitance

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top